FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE

Le lieu de convergence des informations sur les luttes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionforum de la coordination lycéenne

Partagez | 
 

 Pourquoi la lutte n'est elle pas (ou peu) unitaire?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
céline
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 407
Age : 33
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Pourquoi la lutte n'est elle pas (ou peu) unitaire?   Ven 11 Jan - 20:58

macaou a écrit:
Je ne suis qu'une parent d'élèves et je lis
depuis quelques temps vos forums, avec à la fois le sentiment étrange d'etre
totalement concernée par votre action (à différents niveaux) et en même temps
d'être en dehors et de ne pas pouvoir faire grand chose pour y participer. Mon
sentiment vu de l'extérieur est qu'il ya trop de cloisonements dans la
coordination même du mouvemen: les lycéens, les étudiants, les universitaires;(
sans parler de ceux qui ne s'expriment même pas, les parents, la population en
général....).
Je suis consciente qu'il y a une censure massive de l'information de la part
des médias, mais à l'intérieur même du mouvement, on dirait qu'il n'y a pas
assez de rencontres entre les différents acteurs et surtout pas de cohésion. Il
y en a sans doute mais je ne la perçois pas.
Je vais du forum étudiant( sauvonsluniversite.fr ; snsup.fr), au site des
chercheurs ( sauvonslarecherche.fr ), à celui de la féderation des parents
d'élèves (FCPE), et je ne parviens pas à voir comment vous mettez en commun le
prodigieux travail que vous faites tous chacun de votre côté.L'impression que
j'ai est celle d'un grand gaspillage de forces.
Je me trompe sans doute, car encore une fois, je ne vois que ce qui,
transparait sur les forums, qui n'est que l'infime partie visible du travail
que vous fournissez.
La loi LRU est une loi qui à mon sens doit faire réagir tout le monde ! Il ne
s'agit pas seulement de la défense catégorielle de tel ou tel secteur menacé
(ce qui est de toutes façons respectable), mais de la défense de l'enseignement
public, c'est à dire celle d'une instance tierce ( l'état), qui a pour mission
de garantir que l'enseignement et la recherche soient le bien de tous, et ne
soient pas abandonnés au profit des intérets du grand capital ( et d'une
minorité).
Daphy, vous disiez : "Il me semble que pour faire repartir le mouvement il
faudrait un soutien plus fort des profs." OUI, mais comment se fait il que
vous ne l'ayez pas ? Lorsque je vais sur les sites des enseignants, j'ai
l'impression qu'ils sont eux aussi opposés à la loi.
Qu'est ce qui empêche que tous ces efforts ne puissent être mis en commun?
Je pose sans doute des questions naïves, dues à ma grande ignorance de ce que
vous vivez sur le terrain, mais tant pis, j'avais envie depuis un certain temps
de les poser.
Bon courage et bravo! resistance




A cette question il y a de nombreuses réponses possibles (et pas forcement contradictoires).
Je vais essayer dans donner quelques unes qui me viennent à l'esprit, mais je
pense pas pouvoir aborder toutes les raisons que j'ai pu croiser depuis mes
quelques mois de militantismes très actifs.

- parce que les profs ne sont pas tous contre la LRU
- parce que certains profs ont des pressions administratives (de la part de la
présidence, mais aussi de personnels de la fac favorable à la loi et qui
détiennent quelques mini pouvoir au sein de la fac)
- parce que les enseignants sont long à se mobiliser et à comprendre les enjeux
qu'il y a derrière cette loi
- parce que les enseignants sont en général contre des modes d'actions
radicaux, ou du moins pas favorable aux modes d'actions pris par les étudiants
- parce que de certains enseignants sont humains et qu'ils sont fainéants,
trouillards, ou passifs





-
parce qu’il y a toujours des objectifs premiers de la
part de certains syndicats qui sont autres que les revendications de l’A.G. (faire
des cartes, enjeux politiques, besoin de répondre aux désirs de parties politiques
etc.)


-
parce que l’organisation de la mobilisation est basée
sur la capacité des étudiants à s’autogérer et à prendre des initiatives
(cependant peu d’étudiants correspondent réellement à cela).


-
Pour atteindre un but plusieurs chemins sont
empruntable et le fait que les étudiants ne soient pas tous d’accord sur le
chemin à suivre fait que nous sommes moins puissant.


-
Parce que le regroupement en comité de lutte et en
occupation à tendance à rendre le noyau dur de la mobilisation assez fermée aux
événements extérieurs à lui.


-
Parce que construire un mouvement unitaire demande du
temps que les étudiants non pas à cause de la pression mise sur eux : comportement
agressif de l’administration universitaire, intervention des CRS dans l’université,
attaque de certains étudiants anti-blocage, attaque de personnes de l’extrême droite …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joe
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi la lutte n'est elle pas (ou peu) unitaire?   Sam 12 Jan - 13:11

heu c'est sûr si tu méprises les professeurs comme tu viens de l'exprimer , c'est évident qu'ils vont pas se joindre à vous.Et puis je les comprends, j'aurai pas trop envie de me joindre à des ados de 18-25 voir 30! (eh oui l'adolescence-non pas biologique mais psychologique- s'est rallongé du fait de l'automonie de plus en plus tardive des "enfants" face à leur parent) qui rêve de renverser le gouvernement à coups d'idées et de slogans vaseux.
Et puis,Vous voyez bien que le blocage a plus d'aspect négatif que positif alors pourquoi vous entetez chaque année à vouloir en faire un (parce que c'est le cas de certains militants, le blocage est une fin pour eux).
Revenir en haut Aller en bas
daphy

avatar

Féminin Nombre de messages : 160
Age : 27
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi la lutte n'est elle pas (ou peu) unitaire?   Sam 12 Jan - 14:35

tu te met a mépriser les étudiants joe ?

"le blocage est une fin pour eux" laisse moi rire, est ce vraiment quelqu'un de mobiliser qui t'as dit ça ?..

Céline n'a pas parlé de tous les professeurs si tu lisais bien elle utilise des mots comme "certains" etc. De plus la réalité c'est que les profs qui sont pour le mouvement actifs sont extremement minoritaires, certains attendent qu'ils se passe quelque chose, certains sont pacifs et sans opinions, d'autres sont pour la LRU. On parle des profs mais c'est pareil pour les élèves. Par contre nous avons un immense respect pour les profs qui ont participé au mouvement, qui venaient discuter avec nous et nous soutenaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
céline
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 407
Age : 33
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi la lutte n'est elle pas (ou peu) unitaire?   Sam 12 Jan - 19:40

D'ailleurs ma liste est une liste qui explique pourquoi la
lutte n'est pas unitaire.
Je pense du bien de pas mal d'enseignants pour des raisons diverses, et il y en
a même dont j'apprécie les qualités militantes.. mais tel n'est pas le lieu
pour les exprimer..

Si je me trompe pas tu as l'air d'insinuer qu'être ado c'est une tare... Je
suis absolument pas d'accord avec toi. Et une fois de plus c'est stigmatiser
une catégorie de personnes sur des critères absurdes.

Citation :
d'idées et de slogans vaseux.

avec des formulations de ce genre tu vas t'enliser..

Citation :
Et puis,Vous voyez bien que le blocage a plus d'aspect négatif que
positif alors pourquoi vous entêter chaque année à vouloir en faire un (parce
que c'est le cas de certains militants, le blocage est une fin pour
eux).


Et toi tu vois bien que c'est pas le sujet de la conversation ici. Alors
pourquoi tu t'entêtes à parler du blocage dans tous les recoins du forum. Après
ce sont soi-disant les bloqueurs qu'on accuse d'hermétisme sur cet
outil... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joe
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi la lutte n'est elle pas (ou peu) unitaire?   Jeu 17 Jan - 17:56

citation"Par contre nous avons un immense respect pour
les profs qui ont participé au mouvement, qui venaient discuter avec
nous et nous soutenaient."


et vous ne respectez donc pas les autres qui ne veulent pas se mobiliser auprès de vous?
Et oui Céline, vous comparer à des résistants de la seconde guerre mondiale et le gouvernement au 3ème Reich, oui! ce sont des arguments vaseux et nuls.

je méprise les étudiants qui veulent forcer les autres à rejoindre leur cause en utilisant des méthodes autoritaires (le blocage, intimidation quand on est pas de leur opinion etc).
Revenir en haut Aller en bas
Mate



Masculin Nombre de messages : 27
Age : 36
Localisation : aix en provence quand je peut
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi la lutte n'est elle pas (ou peu) unitaire?   Sam 19 Jan - 17:08

je serais encore ados il n'y aurait pas un seul cour en amphi pendant les AG
c ça un débrayage
ça fait dix ans que je m'asume
entre autre en m'occupant d'ados
alors si tu veux vraiment parler d'adolescence
c de 8 à 10 ans que tu aurait du aprendre le partage et l'entraide dommage si ton éducation a été foiré
je sais c'est aussi bas que de nous traiter d'ados
alors ne nous blame pas d'etre actif pour ce que l'on crois juste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
céline
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 407
Age : 33
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi la lutte n'est elle pas (ou peu) unitaire?   Sam 19 Jan - 22:13

Mate, si tu sais que ta reponse est basse alors pourquoi tu l'a donne! On est pas sur le forum des blaireaux en mal de vivre!
Alors, t'es arguments qui servent a rien tu les gardes pour un autre forum parce que ça fait pas avancer le problème!

Joe:
Je te fais remarque que je ne me suis pas amusée à défendre les comparaisons faites par certains personnes entre le 3ème Reich et la mobilisation étudiante, ou le gouvernement actuel, alors je te remercie de ne pas me mettre ça sur le dos avec ton "vous" qui englobe à ton idée très certainement tous les militants de la fac.
A moins que tu parles de "vous" les gens du forum dont tu fais aussi partit!
Enfin, tout ça pour dire qu'une fois de plus on mets des étiquettes globales sur un groupe aproximatif fait lui même de groupes et non groupes venant d'horizons différents...

Les abus de langage une fois de plus, on peut les trouver dans les posts de tout le monde!
Et allons-y gaiement, ne ratons pas une occasion pour reprocher ces abus de langage aux autres (parce que biensur il n'y a que l'AUTRE qui fait cela)!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narstud
Invité



MessageSujet: toujours une belle bande de nez de boeufs   Lun 21 Jan - 16:26

Je me délecte de la médiocrité des débateurs et en même temps je supplie notre très respectable modératrice céline la madame csa du forum d accepter mes plus révérencieuses salutations . Car j oserai jamais m opposer a son point de vue de crainte d être éjecter du forum ceci dit je suppose pour l avoir si souvent et agréablement lue qu elle apréciera mon humour et qu elle y verra aucune flaterie . J aime à penser que tout ceci est un début pour une lutte victorieuse qui mènera jusqu à l obtention des revendications toutes plus nécéssaires et téméraires les unes que les autres . Enfin je dépose un cierge pour arcod qui a payé de son sujet sur la brillance de l esprit étudiant qui a été brillament interdit par céline notre brillante censeuse préférée. Alors que ce pauvre arcod a proposé une idée de nouveaux mode d actions qui peut permettre d unir le mouvement derrière un projet ambitieux de changement de rapport de force en les revendiquants et l état. alors encore une fois céline rends toi compte je t en supllie de l impuissance de ton blocage au sujet du boycott des produits vendus par les 10 fortunes de france ; ce boycott est en marche et il portera ses fruits , dailleurs il parait qu il circule une liste des produits à boycotter sur wikipédia qui a été évoquer sur ce forum. Céline cest aussi à toi que je m adresse jte te remercie toi et beaucoup d autre pour tout le travail que tu fai sur ce site.Vive le boycott et a bientot tous unis
Revenir en haut Aller en bas
daphy

avatar

Féminin Nombre de messages : 160
Age : 27
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi la lutte n'est elle pas (ou peu) unitaire?   Lun 21 Jan - 17:03

Beaucoup de moyens sont bons pour les revendications anti-lru, boycott des produits vendus par les 10 fortunes de france ? pourquoi pas, meme si pour ma part je ne vois pas le rapport avec le mouvement. C'est un moyen personnel qui s'établie à long terme, le but étant d'éviter d'acheter ces produits aujourd'hui demain ainsi de suite.
On veut mettre ce boycott dans les revendications anti-lru pourquoi pas mais c'est surtout se battre contre la domination de ces 10 personnes sur les petits commerçants, c'est donc plus idéologique que revendicatif. C'est là la différence et c'est pour cela que chacun est libre de boycotter ce qu'il veut, de manger bio etc. mais ceci réside d'une décision personnelle.


Ca peut arriver à tout le monde de s'emporter dans un forum (y compris moi) mais essayons quand meme de rester calme et d'éviter les insultes, ou les ironies malsaines. Apres on sait pourquoi la lutte n'est pas (ou peu) unitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narstud
Invité



MessageSujet: un boycott c est bien pour contrer l état facho   Mar 22 Jan - 21:10

Le tout c est d y croire pour y arriver ma chère daphy et tu devrais d abord te renseigner : le boycott ça marche toujours et d ailleurs récemment aux states dans une affaire de licenciements massifs quelques milliers d employés ont lancer une campagne d insitation au boycott des produits de leurs ex entreprise qu ils consommaient ainsi que plein de leur concitoyens . Résultats aidés de quelques sympathisant ils ont obtenus des réparation de leur ex entreprise . Alors tu vois 1 ca marche 2 c est simplement faiseable et 3 le mouvement actuel , comme ceux depuis le cpe , est historiquement une des grève qui a raportée le moins d avancées ,à par des abrogation symboliques et des mini attribution de budget .
Une greve c est comme un ragot ; un vent de mécontentement qui s unit et prend sens pareil à une pétition ou à un boycott ; quelques trublions, rebelles de tous poils , anards ,militants syndiqués ou spontanés qui prennent marche comme conscience se rendant compte de l obligations d union pour avancer.

Et après tout que pensez vous comme armes militantes d introduire dans la lutte militante un brin de poésie une touche de fair play et surtout beaucoup h_u m o u r
Revenir en haut Aller en bas
daphy

avatar

Féminin Nombre de messages : 160
Age : 27
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi la lutte n'est elle pas (ou peu) unitaire?   Mar 22 Jan - 21:51

je n'ai jamais dit que ça ne marchait pas j'ai dit que je ne voyais pas le rapport entre le boycott et notre université, l'exemple que tu donne a justement un rapport entre les revendications et les moyens d'actions vu que c'était leur entreprise. Maintenant c'est quand meme une idée à retenir donc propose la en AG qu'il y aura demain ! Tu vois je ne dis pas que ça ne marcherait pas mais je suis dubitative c'est tout, si le mouvement de boycott est lancé pourquoi pas, je préfère essayé que rien tenter de toute facon.
Je n'ai pas dit que tout ce qu'on entreprenait devait etre individuel, j'avais pas tout a fait compris ce que tu voulais dire. Tout doit bien sur etre collectif mais dans ce cas je préfere les réquisitions des grands mags qui il a été voté en AG mais n'a pas été mis en place il me semble

Je suis d'accord, faisons des poemes (ça a déjà été fait lors d'interventions en AG) et donnons les à la presse. Faisons des blagues, des caricatures pour donner de l'humour à nos revendications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narstud
Invité



MessageSujet: c est bon jme casse   Mar 11 Mar - 5:47

Ma chere daphy je suis enchanté de voir que tu acquiesses a certaines de mes propsitions et je pourrait longuement débattre sur les preférences et les accords si long a émettre par les étudiants en ag.Mais voila j en ai plus plus que raz le c.. de m étendre sur le bien fondé de l effficacité d un boycott des dix fortunes de france comme modes d action efficaces pour obtenir ses revendication pour peu que quelqu un en ai encore ne serait qu une valable.
Voila c est bon vous m avez gavé jme casse. Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi la lutte n'est elle pas (ou peu) unitaire?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi la lutte n'est elle pas (ou peu) unitaire?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi l'energie est t'elle importante ?
» Pourquoi l'Hypothèse extraterrestre est-elle inévitable dans l'étude OVNI ?
» La vitamine C : à quoi sert-elle, et où la trouve-t-on ?
» Pourquoi une balle tombe t-elle toujours au sol ?
» La Vierge Marie a-t-elle connu LA MORT?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE :: VIE DU FORUM :: DISCUSSIONS GÉNÉRALES-
Sauter vers: