FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE

Le lieu de convergence des informations sur les luttes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionforum de la coordination lycéenne

Partagez | 
 

 LRU et OGM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
macaou
Invité



MessageSujet: LRU et OGM   Sam 12 Jan - 3:23


Petite revue de presse à propos des
OGM (
non exhaustive)

"OGM : la Haute autorité émet "des doutes sérieux" sur le maïs de Monsanto"
( 09/01/08 Les Echos)

"Maïs OGM : le sérieux doute des experts"
(10/01/08 Le Figaro )

"Le lobby pro-OGM monte au créneau"
(10/01/08 Libération)

"Des « doutes sérieux » ourent la voie à l’interdiction d’un maïs OGM
"
( Le Monde 10/01/08 )

"Le président de la FNSEA a dit son inquiétude à Sarkozy"
( Le Figaro 10/01/08)

"La Haute Autorité divisée aprés l'avis sur le MON 810 "
(Le Figaro 11/01/08 )

"OGM: le président de la Haute autorité réaffirme les «doutes sérieux» sur le maïs Mon 810"

( Liberation11/01/08 )

"La France enclenche une procédure de suspension de la culture du maïs MON 810"
(Liberation 11/01/08)

Extrait d'un article de Liberation paru le 11/01/08 sur son site internet

Jean-François Le Grand, le président de la Haute autorité provisoire sur les OGM, s'est défendu aujourd'hui d'avoir déformé l'esprit de l'avis rendu mercredi au gouvernement sur le maïs MON 810.
Dans un communiqué, Jean-François Le Grand affirme que "l'ensemble des membres présents du comité a validé le texte" qu'il a présenté au gouvernement.
"Ce document ne compte pas moins de quatorze interrogations s'appuyant sur quatre faits scientifiques nouveaux (dont 1 seul expressément positif) et neuf questions insuffisamment prises en compte ou nouvelles, comme devant être prises en considération dans l'évaluation des impacts de tout OGM", ajoute-t-il.
Pour Jean-François Le Grand, "chacune des interrogations porte sur des sujets qui peuvent avoir des conséquences graves et constitue donc autant de doutes sérieux."

Affirmant s'inquiéter "des raisons profondes de ce tohu-bohu", Jean-François Le Grand en retire deux certitudes : d'une part que la Haute autorité, dans sa version définitive, devra inclure des
membres qui n'auront aucun lien direct ou indirect avec des intérêts OGM."

D'autre part, que "
la réponse à apporter aux 'doutes sérieux' ne peut venir que d'une recherche publique indépendante disposant de moyens suffisants pour sortir de cette phase d'incertitude lourde de conséquences."



QUESTION :
Et quand la FNSEA ou le lobby-pro OGM financeront nos études ou la recherche, que trouverons nous dans nos assiettes ?? Qui pourra encore contredire le discours dominant ??

Revenir en haut Aller en bas
Philippe-73



Masculin Nombre de messages : 167
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: LRU et OGM   Sam 12 Jan - 4:20

Question> Et quand la FNSEA pourra financer des universités, sera-t-elle seule? Sur une fac de 100 000 étudiants, combien d'entrées peuvent-ils y avoir dans une fondation? Qui dirigera ces fondations? Comment seront répartis les fonds? Toute les réponses dans la loi LRU que tu aurais du prendre le temps de lire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
macaou
Invité



MessageSujet: Re: LRU et OGM   Sam 12 Jan - 10:56

Je n'ai pas les réponses, je n'ai que les questions;
et je vous trouve bien présomptueux de prétendre les avoir. alors que tant de gens sérieux tirent la sonnette d'alarme et affirment qu'une une réflexion préalable aurait dû s'engager avant la promugation de cette loi!
Le vote de cette loi durant les vacances universitaires, sans concertation réelle avec les principaux intéressés (étudiants, enseignants et personnels) lui ôte une bonne part de sa légitimité.C'est un passage en force qui ne laisse présager rien de rassurant!
Un travail doit se faire en amont de la loi qui n'a pas été fait,et qu'il nous faut exiger comme préalable à toute réforme de l'université (que chacun s'entend par ailleurs à trouver necessaire).
Revenir en haut Aller en bas
Philippe-73



Masculin Nombre de messages : 167
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: LRU et OGM   Sam 12 Jan - 11:18

Des gens sérieux? Je ne prend pas la parole des journalistes pour évangile, surtout quand ils sont de journaux comme Libé ou le Fig, on sait très bien que tout est orienté. Et meme plus à gauche qu'à droite, selon un sondage de marianne (qu'on ne peut accuser d'etre sarkoziste).

Deux mois de négociations avec les différents représentants c'est quoi? Un passage en force? on est dans une démocratie représentative ma chère!!! Aucun passage en force à part l'utilisation de l'article 49-3 en cas de blocage parlementaire. Depuis quand les vacances scolaires devraient etre un moment ou on arrete tout travail parlementaire? Nous nos dossiers étaient déja prets, on a attaqué en mai les réunions ministerielles, et en aout la loi a été votée. Si il faut un an pour écrire une loi on est pas dans la merde.

Quand au travail en amont, on bosse sur cette loi depuis 1969 on a eu le temps de le faire!

Surtout qu'elle est déja vidé de son contenu, alors bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
macaou
Invité



MessageSujet: Re: LRU et OGM   Sam 12 Jan - 16:13

Philippe-73, votre argumentation est un amalgame de confusions et de mauvaise foi.
Je reprends donc :

  1. J’ai dans mon propos souhaité illustrer à travers les événements récents concernant les conclusions de la " Haute autorité provisoire sur les OGM ", les dérives et les dangers de la LRU dénoncés par la communauté universitaire.
  2. Les conclusions de son président me semblent à prendre très au sérieux :
    " Jean-François Le Grand en retire deux certitudes : d'une part que la Haute autorité, dans sa version définitive, devra inclure des membres qui n'auront aucun lien direct ou indirect avec des intérêts OGM."
    D'autre part, que "la réponse à apporter aux 'doutes sérieux' ne peut venir que d'une recherche publique indépendante disposant de moyens suffisants pour sortir de cette phase d'incertitude lourde de conséquences." "
    Je rappelle pour mémoire que monsieur Jean-François Le Grand n’est ni un gauchiste, ni même un homme de gauche. Il est sénateur de la manche , membre de l’Union pour un Mouvement Populaire, membre de la commission des affaires économiques et de l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.
  3. Je n’ai jamais dit que je prenais les journalistes pour des gens sérieux dont " la parole est d’évangile ".Je pense qu’ils le sont, pour la plupart, mais qu’ils sont soumis à de très fortes pressions qui ont pour conséquences la censure (auto ou non).
  4. Deux mois de concertation pour " un chantier " aussi vaste que l’enseignement et la recherche et dont les enjeux à long terme sont d’une telle gravité pour la collectivité toute entière ! C’est ridicule et totalement scandaleux !
  5. Qui est ce " on " au nom duquel vous semblez parler ?

Sûrement pas les universitaires réunis en collectif, qui refusent que l’on parle en leur nom ( voir site : http:// et qui proclament( voir pétition) :
" Les universitaires affirment que ce combat contre la loi votée en août dernier dans la précipitation est aussi le leur.
Bref, il faut faire savoir que certains ne parlent pas en notre nom, et dire que l’indispensable réforme des universités requiert une implication de tous les acteurs de la communauté universitaire, non le pouvoir sans partage d’une seule instance. "
Sûrement pas les chercheurs non plus, réunis en collectif également ( voir leur site : http: // ) et qui déclarent (voir pétition) :
" Pour améliorer cette situation (l"université française) de nombreuses propositions ont été formulées par la communauté scientifique. Mais le gouvernement les a ignorées et a tiré argument des difficultés réelles de l"université pour transformer complètement, brutalement et sans réelle concertation, l"ensemble du dispositif national de recherche et d"enseignement supérieur, afin que celui çi puisse être géré comme une entreprise, afin qu"un objectif majeur de l"enseignement supérieur soit la professionnalisation immédiate, et que la recherche soit avant tour finalisée et à cour terme. "
Sûrement les étudiants, qui se battent depuis plusieurs mois dans des conditions très difficiles pour sauver leur université en dépit des trahisons politiciennes de certains !
Revenir en haut Aller en bas
Philippe-73



Masculin Nombre de messages : 167
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: LRU et OGM   Sam 12 Jan - 20:07

Donc reprenons. Tu parles de "la communauté universitaire". Tu oublit que les trois principaux mouvements étudiants, le syndicat rassemblant 80% des présidents d'université, une bonne partie des enseignants-chercheur sont favorables à cette loi. Donc ne fait pas de généralités ect.

Pour Jean-Francois Le Grand, milles excuses j'ai affectivement lu trop vite. MAIS, membre de l'UMP ne veut pas dire liberal ou je ne sais pas quoi, une grosse majorité des cadres de l'UMP sont des conservateurs étatistes vomissant sur toute forme d'intervention du privé. Il oublit d'ailleur que une immense partie des recherches en France se font dans des laboratoires privés, qui sont controlés par la communautés internationale. Si un labo publie des résultats faussés pour etre favorables à une entreprise il est immédiatement retoqué par ses confreres et perd une bonne pard de crédibilité dans ses recherches, ce qui n'est le but de personne.

Les journalistes soumis à la censure? C'est la meilleure. Tu pense que des torchons comme marianne ou le canard existeraient encore si il y avait aucune forme de censure? Pour ce qui est de l'argument "ils sont controlés parce qu'ils appartiennent à de grands groupes", je te dit d'aller voir du coté de l'Express, propriété éphèmère de Lagardère qui voulait y écrire une tribune toute les semaines. En état le propriétaire, il n'y est... jamais arrivé, et à donc revendu le magasine. Alors quand on me dit qu'ils retouchent tout les articles ça me fait bien rire.

2mois de concertations? Il y en a 4, sur un dossier qui a déja été préparé et repréparé, depuis 1969. Il était donc on ne peut plus mur, les négociations portaient sur les modalités d'applications. Juste pour souvenir, ce n'est qu'une loi cadre remettant à plat tout le fonctionnement de l'université. De fait, 80% de ce que vous condamnez existait déja, dans une loi de 1984 jamais mise en application sérieusement. Mais ça existait. L'autonomie financière c'est pas nouveau, ce qui est nouveau c'est qu'elle est encadrée.

Le "on"? Les principaux mouvement étudiant, l'UNI en tete dont je fais partie. A vous écouter on croirait que la loi LRU est née dans la tete de sarko et pécresse. Non non, c'est l'UNI qui l'a créé qui l'a poussé meme quand on était pas entendu comme sous chirac. La suppression de la caution pour les étudiants? c'est nous! La création d'un 6eme échelon de bourse? c'est nous! C'est beau le militantisme étudiant quand c'est efficace!!

ensuite, DES universitaires réunis en collectif stp déja.

Leur raisonnement ne tiens encore une fois pas debout, parce qu'il accuse le gouvernement en forcant les facs à se gérer à condamner la recherche fondamentale au profit de la recherche appliquée. Je te poses une seule question: quel est le pays ou la recherche fondamentale est le plus développée par rapport à l'appliquée? Allez je te le dit: les états-unis. A méditer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RafaleFrance

avatar

Masculin Nombre de messages : 181
Age : 27
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: LRU et OGM   Sam 12 Jan - 22:08

Petite parenthèse dans le débat: J'invite fortement Macaou à s'inscrire sur ce forum, son utilisation n'en sera que plus pratique.
(Pense au passage à aller te décire dans la rubrique "présentation des membres")

_________________
Modérateur


Vive la république , Vive la France Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
macaou
Invité



MessageSujet: Re: LRU et OGM   Sam 12 Jan - 23:39

Désolée de monopoliser le débat, je me sens encore obligée de répondre à
Philippe-73 tant ses propos me heurtent:

citation:
[les trois principaux mouvements étudiants, le syndicat rassemblant 80% des présidents d'université, une bonne partie des enseignants-chercheur sont favorables à cette loi]

1) les mouvement étudiants :
Même si l'UNEFa trahi le mouvement étudiant,je ne crois pas avoir compris qu'ils étaient favorables la LRU.
Que l'UNI soit le soit, rien d'étonnant!
Il est d'autres syndicats étudiants comme SUD ETUDIANT et la Féderation syndicale étudiante qui se sont mobilisés fortement contre.
En tout état de cause dans cette période de conflits sociaux, le mouvement étudiant ne peut pas être strictement identifiable à ses représentants syndicaux. Il peut arriver comme cela a été le cas à de nombreuses reprises, notamment,en 68 que "la base" soit à la pointe des luttes et que les syndicats soient obligés de prendre le train en route! C'est peut être ce qui a fait peur à Bruno Julliard lors de ses différentes volte faces?
2)le syndicat des présidents d'université est favorable à 80% à la LRU.
Bien sûr, c'est une loi qui leur donne tout pouvoir! et il est rassurant de penser qu'il en est au moins 20% (si vos chiffre sont exact) qui se posent des questions, sur le rôle qu'on va leur faire jouer.
3)Une bonne partie des enseignants chercheurs est défavorable à cette loi, d'aprés ce que j'ai pu lire sur internet (sites sauvonslarecherche, sauvonsluniversite, SNESUP, et d'autres....).
Je cite Wikipedia:
A l'inverse des présidents d'université, les professeurs de l'enseignement supérieur se sont majoritairement opposés à la loi. Pour demandent l'abrogation de la loi LRU.

citation:
[Pour Jean-Francois Le Grand, milles excuses j'ai affectivement lu trop vite. MAIS, membre de l'UMP ne veut pas dire liberal ]

Pour une fois je suis d'accord avec vous. En effet, il est clair que la LRU a pour obejctif de mettre l'université et la recherche au service d'une gestion libérale de l'économie, à l'américaine.C'est bien le problème! Que celà ait déjà commencé n'est un scoop pour personne.Est ce une raison pour que nous acceptions de laisser Sarkozy radicaliser le mouvement dans cette direction?

Je relève rapidement dans votre exposé les stupidités ou les incohérences suivantes:
citation:
[des torchons comme marianne ou le canard]
C'est insultant et inutile.Les lecteurs apprécieront !
Le canard enchainé fondé en 1915 est l'un des plus anciens titres de la presse française actuelle.(406 488 exemplaires vendus en moyenne chaque semaine en 2006).
Mariane, que je n'ai pas cité d'ailleurs,faisait 300 000 exemplaires par semaine fin 2005.
Ces deux journeaux ont pour particularité de faire dépendre leur recettes (et leur bonne santé financière) de leur ventes et non de la publicité; entièrement pour le canard, à 95 % pour Marianne!
A méditer !

citation: [Pour ce qui est de l'argument, "ils sont controlés parce qu'ils appartiennent à de grands groupes",...]
Je n'ai pas dit ça! Si vous faites les questions et les réponses, vous allez finir par avoir raison!

citation: [2mois de concertations?]
Désolée, je nai pas prétendu ça, non plus. C'est vous qui l'avez dit , je ne faisais que vous citer et tenter de vous répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe-73



Masculin Nombre de messages : 167
Age : 28
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: LRU et OGM   Dim 13 Jan - 0:16

Alors:

Citation :
Même si l'UNEFa trahi le mouvement étudiant,je ne crois pas avoir compris qu'ils étaient favorables la LRU.

Je cite Bruno Julliard, à l'issue des négociations:
le 27 juin: il "saluait des avancées incontestables" apportées par cette loi
le 4 juillet : "on sait enfin pourquoi cette réforme importante a été engagée et nous partageos les objectifs annoncés"

Citation :
Il est d'autres syndicats étudiants comme SUD ETUDIANT et la Féderation syndicale étudiante qui se sont mobilisés fortement contre.

Qui n'ont aucunes représentativités, vu que dans une démocratie la légitimité est acquise par les votes, et qu'aucun des deux n'a de base électorale sérieuse, et meme en s'alliant autour d'une liste commune ils n'arrivent pas à avoir un seul élu au CNESER. (rassemblant en tout et pour tout 3.5% des suffrages aux dernières élections).

Citation :
Bien sûr, c'est une loi qui leur donne tout pouvoir! et il est rassurant de penser qu'il en est au moins 20% (si vos chiffre sont exact) qui se posent des questions, sur le rôle qu'on va leur faire jouer.

Donc 80% des présidents d'universités sont des vendus au patronat, pret à sacrifier leur université pour faire du profit? Tient, actuellement les présidents d'universités ne sont ils pas des enseignants-chercheurs? N'y a t-il pas des élections des conseils centraux d'ici juin avec les nouvelles regles qui risquent de leur faire perdre leur poste? Si il en a qui ont des raisons d'etre inquiets c'est bien eux.

De plus, avec presque la moitié des facs ayant subie au moins une fermeture administrative ces derniers temps, c'est pour moi autant de présidents qui ont montrés qu'ils n'avaient pas la carrure pour assumer leurs nouvelles fonctions, le notre en tete.

Citation :
3)Une bonne partie des enseignants chercheurs est défavorable à cette loi, d'aprés ce que j'ai pu lire sur internet (sites sauvonslarecherche, sauvonsluniversite, SNESUP, et d'autres....).

T'as pas plus orienté comme source?^^

Citation :
Je cite Wikipedia:

Ah ouai? Tu veux que je la fasse disparaitre cette citation? Ou alors que je modifie le paragraphe avec MES infos? Wikipedia c'est très bien pour chercher le nombre d'habitants à Moncul ou les regles du rugby, mais pour tous les sujets sensibles comme la politique, l'économie, ou encore la philosophie ect c'est vraiment pas le truc à regarder.

Citation :
En effet, il est clair que la LRU a pour obejctif de mettre l'université et la recherche au service d'une gestion libérale de l'économie, à l'américaine

C'est pas tout à fait faux. C'est plus pour permettre à l'université francaise de s'inscrire comme une des meilleures dans le panorama mondial.

Citation :
Que celà ait déjà commencé n'est un scoop pour personne.Est ce une raison pour que nous acceptions de laisser Sarkozy radicaliser le mouvement dans cette direction?

Ah si c'est un scoop pour moi. Je suis un liberal convaincu, et je ne me reconnais mais absolument pas dans la politique Sarkoziste. Les dernières annonces qu'il a faite concernant notamment le financement de la télévision publique ect sont à l'opposée de la doctrine liberale. Sarko n'a vraiment mais absolument rien d'un liberal, et c'est pas lui qui nous fera rentrer dans le systeme mondial efficacement. Au mieux il limitera la casse.

Citation :
Le canard enchainé fondé en 1915 est l'un des plus anciens titres de la presse française actuelle.(406 488 exemplaires vendus en moyenne chaque semaine en 2006).

ça n'empeche que je le lit régulièrement parce que je trouve que ses auteurs ont énormément de talent et un humour fantastique, c'est des bons moments à chaque fois, mais prendre le canard pour de l'information... non.

Quand à marianne, si tu appel ça de l'information ça n'en est pas non plus. Le fig est certe orienté à droite c'est clair et net, mais ils ont le mérite de ne pas l'avoir annoncé officiellement avant les élections, de ne pas faire un gros titres avec soit disant des révélations sensass sur royal tous les mois, de ne pas insinuer que ségo est une méchante psychopate (comme ça a été fait pour sarko dans le dernier numero de marianne avant le premier tour). On tombe clairement dans la propagande! Les tirages ne changent rien à ça!!! regarde les tirages de closer, gala, paris match, et tu verras que ce n'est en rien un gage de qualité!

Citation :
Je n'ai pas dit ça! Si vous faites les questions et les réponses, vous allez finir par avoir raison!

J'anticipe, on me le sort à chaque fois.

Citation :
Désolée, je nai pas prétendu ça, non plus. C'est vous qui l'avez dit , je ne faisais que vous citer et tenter de vous répondre.

Désolé je me suis mal fait comprendre. Les négociations devaient durer 2mois et la loi etre voté au début de l'été selon le calendrier initial. Mais, suite à une demande acceptée des différentes parties en négociation, on a eu le droit à un délai supplémentaire de discussion, et la loi n'a été votée que le 10aout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
céline
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 407
Age : 33
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: LRU et OGM   Dim 13 Jan - 18:54

Philippe-73 a écrit:
Alors:

Citation :
Même si l'UNEFa trahi le mouvement étudiant,je ne crois pas avoir compris qu'ils étaient favorables la LRU.

Je cite Bruno Julliard, à l'issue des négociations:
le 27 juin: il "saluait des avancées incontestables" apportées par cette loi
le 4 juillet : "on sait enfin pourquoi cette réforme importante a été engagée et nous partageos les objectifs annoncés"

J'y était à la coord nationale des étudiants en lutte contre la LRU de Lille à l'automne dernier, je peut te dire que des gens de l'UNEF il y en avait (et même du BN)! C'est même à cette coordination nationale là qu'ils ont essayer de faire des scandales! Essayant de justifier leur départ de la lutte en fesant croire qu'il y avait une sorte de ligue-anti UNEF qui c'était mise en place au sein de la coord nationale.. Et puis pour un syndicat qui n'est pas contre la loi, on a vu leur représentant tous les jours à la TV! Pour ce qui est dé négociation sur la loi à la suite des premières manifs, c'est l'UNEF que le gouverment appelait! Et puis comme toujours, on les a vu avec les drapeau dans les manif et les autocollant à venir précher dans les A.G.!!



Citation :
Citation :
Bien sûr, c'est une loi qui leur donne tout pouvoir! et il est rassurant de penser qu'il en est au moins 20% (si vos chiffre sont exact) qui se posent des questions, sur le rôle qu'on va leur faire jouer.

Donc 80% des présidents d'universités sont des vendus au patronat, pret à sacrifier leur université pour faire du profit? Tient, actuellement les présidents d'universités ne sont ils pas des enseignants-chercheurs? N'y a t-il pas des élections des conseils centraux d'ici juin avec les nouvelles regles qui risquent de leur faire perdre leur poste? Si il en a qui ont des raisons d'etre inquiets c'est bien eux.

De plus, avec presque la moitié des facs ayant subie au moins une fermeture administrative ces derniers temps, c'est pour moi autant de présidents qui ont montrés qu'ils n'avaient pas la carrure pour assumer leurs nouvelles fonctions, le notre en tete.

Tiens, c'est vrai ça alors? Mais si les présidents des univesrités sont majoritairements favorable à cette loi alors c'est qu'on c'est tous trompé? Heureusment qu'on s'en rend compte maintenant! D'ailleurs, tu devrai le dire à tous les enseignants chercheurs de PAris qui sont en train de mettre le feu au poudre et d'essayer de créer un gros réseau national et peut être même européen!

Citation :
Citation :
3)Une bonne partie des enseignants chercheurs est défavorable à cette loi, d'aprés ce que j'ai pu lire sur internet (sites sauvonslarecherche, sauvonsluniversite, SNESUP, et d'autres....).

T'as pas plus orienté comme source?^^

Et bien il suffit de se rendre dans les A.G. des profs, et puis dans les A.G. d'UFR aussi, et on se rend bien compte que la majorité des gens ne trouve pas cette réforme adaptée à leurs attentes.





Citation :
Citation :
En effet, il est clair que la LRU a pour obejctif de mettre l'université et la recherche au service d'une gestion libérale de l'économie, à l'américaine

C'est pas tout à fait faux. C'est plus pour permettre à l'université francaise de s'inscrire comme une des meilleures dans le panorama mondial.

Mais elle est déjà l'une des meilleures (si ce n'est la meilleure)!!! C'est bien un des sujets sur lequel on se fait tous blouser! Pourquoi à t'on tant d'erasmus, ou d'étudiants étrangers (Luxembourg, Asie, Turques, Italiens, Roumain, Afrique du nord, Malagascar, Pologne rien que dans ma classe!!)!
Et si notre système éducatif est si mauvais, alors pourquoi il y a t-il se problème des fuites de cerveaux? Pourquoi les pays étrangers les veulent tous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LRU et OGM   

Revenir en haut Aller en bas
 
LRU et OGM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE :: VIE DU FORUM :: DISCUSSIONS GÉNÉRALES-
Sauter vers: