FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE

Le lieu de convergence des informations sur les luttes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionforum de la coordination lycéenne

Partagez | 
 

 Mobilisaton du secondaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
céline
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 407
Age : 32
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Mobilisaton du secondaire   Dim 30 Mar - 17:24

Sud-éducation appelle à amplifier la mobilisation dans l’éducation nationale !





Blocages, débrayages, occupations, manifestations , grèves… la lutte
contre le plan social dans l’éducation nationale se structure et
commence à essaimer en dehors de la région parisienne (Toulon, Toulouse,
Blois)


D’ores et déjà, de nombreux établissements du second degré dont des
lycées professionnels, en Ile-de-France sont en grève reconductible, en
blocage ou en action (manifestations devant les Rectorats ou les
Conseils généraux rassemblant enseignants, parents et lycéens) depuis
trois semaines pour certains établissements en : Seine-et-Marne, dans
les Yvelines (lycées Condorcet, Saint-Exupéry, collèges Galilée,
Thierry, Cézanne, Clemenceau et La Vaucouleurs à Mantes et Limay), en
Seine-St-Denis (Saint-Denis, Drancy, Bobigny, Montreuil, Aubervilliers,
Aulnay, Chelles…), dans l’est parisien (Lycée Voltaire, Bergson…).


Ces établissements se coordonnent dans le cadre d’une Assemblée générale
des établissements d’Ile-de-France qui a appelé à poursuivre la grève
reconductible là où les conditions existaient, et à faire du 21 et du 27
mars des moments forts de grève et de manifestation.


La Fédération Sud-éducation se félicite du succès de la grève et de la
manifestation du 27 mars qui a rassemblé plus de 10000 personnes dont de
très nombreux lycéens qui se retrouvent une nouvelle fois dans la rue
avec les enseignants. Elle soutient l’Assemblée générale réunie le soir
même qui lance un nouvel appel à la grève et à manifester le mardi 1
avril en direction du Ministère (RDV à 14h30 RER Luxembourg), appel
repris par les lycéens.


La Fédération Sud-éducation regrette que l’Intersyndicale du second
degré dont elle est partie prenante n’ait pu se mettre d’accord pour
exprimer son soutien à la mobilisation en cours et demande aux
organisations syndicales de l’éducation nationale de prendre leurs
responsabilités en relayant le combat des personnels en lutte.


La Fédération Sud-éducation appelle tous les personnels à se réunir dans
leurs établissements en assemblée générale pour exprimer leur refus de
la casse de l’éducation nationale , se coordonner et décider des actions
à mettre en œuvre. Premier degré, second degré, universités, tous les
personnels sont menacés : seule la grève intercatégorielle fera plier le
gouvernement.


Refus des suppressions de postes et d’options, des heures
supplémentaires, de la surcharge des effectifs, de la généralisation des
bacs pro en 3 ans et de la suppression des BEP. Refus de la suppression
de la carte scolaire. Demande de réation de tous les postes nécessaires
(enseignants, vie scolaire, d’orientation, médicaux, sociaux, TOS).


Refus des conclusions de la commission Pochard, du démantèlement de la
fonction publique, de la suppression de la garantie d’emploi pour les
fonctionnaires, de la précarité. Demande de titularisation de tous les
précaires.


Refus dans le premier degré des nouveaux programmes, des heures de
soutien imposées, des stages de « remédiation », de Base-élève…


A cette attaque globale, répondons globalement ! Soyons offensifs !

<hr class="spip">
Rappel


APPEL DE L’ASSEMBLEE GENERALE DES ETABLISSEMENTS D’ILE DE FRANCE du vendredi 28 mars 2008

A étendre dans les villes, dans les départements et au niveau national.


Appel de l’AG IDF à la grève le 1 avril avec manifestation (départ à 14h30) vers le ministère


POUR GAGNER SUR LES REVENDICATIONS SUIVANTES :


Refus
des suppressions de postes et d’options, des heures sup., de la
surcharge des effectifs, des bacs pro en 3 ans et de la suppression des
BEP. Refus de la suppression de la carte scolaire. Création de tous les
postes nécessaires (enseignants, vie scolaire, d’orientation, médicaux,
sociaux, TOS).


Refus
des conclusions de la commission Pochard, du démantèlement de la
fonction publique, de la suppression de la garantie d’emploi pour les
fonctionnaires, de la précarité ; titularisation des précaires.


L’Assemblée Générale d’Ile de France (86
établissements, soit plus que lors de l’AG qui a suivi la grève
nationale du 18, syndicats présents CGT, CNT, SNES, SUD Education) se
félicite du succès de la manifestation en direction du ministère (qui a
rassemblé 8 à 10 000 personnes, 5 fois plus que celle de jeudi dernier,
d’après la police) ainsi que des nombreuses actions menées à
l’initiative des établissements (blocage, manifestations locales,
contacts avec parent et premier degré…)


Elle propose aux AG d’établissements et de villes
(personnels, parents et élèves), de renforcer et d’étendre la
mobilisation en région parisienne :


en reconduisant la grève et en proposant aux établissements voisins de rejoindre le mouvement.


en
faisant du Mardi 1er avril une grande journée de grève et de
manifestation en direction du ministère, 14 h 30 RER Luxembourg, pour
exiger la satisfaction des revendications portées par les délégations
des 20 et 27 mars.


Elle propose de coordonner nationalement le mouvement à partir des régions les plus mobilisées :


en contactant des représentants de ces régions pour envisager la tenue d’une réunion à Paris


en
demandant aux directions nationales des syndicats de soutenir dans
l’unité ces mobilisations là où elles se développent, de les relayer
dans leurs médias de les impulser là où il n’y en a pas encore, de
proposer des initiatives de centralisation à la hauteur des enjeux
(grèves, manif nationale) avant le début des congés décalés (le 5
avril) de proposer aux fédérations de la FP et aux confédérations
d’établir, dans l’unité, la convergence des luttes sur l’emploi, les
salaires (300 € pour tous), la sécu et les retraites (37,5 annuités
pour tous)


Prochaine AG IdF, le mardi 1er avril, à 17 h 30 Bourse du Travail de Paris, 3 rue du Château d’Eau


Par ailleurs, l’AG demande aux établissements en lutte
d’être extrêmement vigilants par rapport aux menaces et aux pressions
qui sont faites vis-à-vis des élèves et des familles et à prendre des
dispositions pour qu’aucun élève ne soit sanctionné du fait de son
activité revendicative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
céline
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 407
Age : 32
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Communiqué des Comité de mobilisations autonomes   Mer 21 Mai - 15:22

Communiqué des Comités de Mobilisation autonomes des Alpes-Maritimes

Ce communiqué sera lu en Assemblée Générale inter-établissements.


2 mois. Cela fait plus de 2 mois que nous luttons ensemble, avec des
hauts et des bas, mais avec toujours la même conviction qui accompagne
nos revendications. Après 2 mois de journées hebdomadaires nous faisons
le constat de l'échec à venir d'un certain mode d'action. Il n'est plus
possible, après 2 à 4 mois de protestations dans nos lycées, de
continuer à mettre en place des actions uniquement durant des journées
de mobilisation trop rarement unitaires. Nous sommes conscient de la
possibilité d'un large mouvement de grève interprofessionnel, et ce
suite à la grande réussite locale et nationale de la journée de grèves
et de manifestations dans la fonction publique, à laquelle nous avons
participé. Toutefois, à l'approche d'examens importants pour nombre de
lycéens, il est évident que la motivation des élèves risque, en raison
du mode d'action choisi, de baisser sensiblement. Nous considérons donc
qu'un nouveau mode d'action est à envisager à partir du jeudi 22 mai.
Nous voulons parler de la grève reconductible. Nous savons néanmoins
que de nombreux professeurs sont encore réticents à ce mode d'action
qui leur a coûté cher en 2003. C'est pourquoi nous faisons une
proposition plus large : une grève reconductible et générale. L'échec
des différents mouvements enclenchés depuis l'élection de Nicolas
Sarkozy a démontré que le mode d'action choisi par les syndicats est
souvent sans résultats. Les grèves sectorisées ne permettent pas de
porter haut et fort les revendications des travailleurs, l'unité dans
la lutte parait essentielle. Seule la grève générale pourra nous
permettre de défendre de nombreuses revendications qui concernent
l'ensemble du peuple et de gagner de nouveaux acquis démocratiques face
au gouvernement. Nous appelons les Assemblées Générales
inter-établissements et inter-professionnelles à voter dès le jeudi 22
mai la grève reconductible. Nous appelons les lycéens à soutenir tout
mouvement de grève et à rejoindre par solidarité toute manifestation
contre les mesures du gouvernement. Nous appelons les centrales
syndicales à la prise de conscience. Dans le cas ou les centrales
choisiraient de ne pas appeler à une véritable grève, nous appelons la
base de ces syndicats à prendre des initiatives fortes.
Les Comités de Mobilisation autonomes des Alpes-Maritimes


le lundi 19 mai 2008 à 07h40


SOURCE : http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=99963#commentaires



Commentaire perso:
cheers cheers cheers Ils sont bon ces lycéens...
Aller les étudiants, courages, allons préter main forte!
Et tous en manifs jeudi 22 Mai !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Phoenix

avatar

Masculin Nombre de messages : 2
Age : 30
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Mobilisaton du secondaire   Mer 5 Nov - 12:34

Salut.

Ca va, vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mobilisaton du secondaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mobilisaton du secondaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Source primaire, source secondaire ...
» La fumée secondaire sur les lieux de travail
» Site sur les Mollusques du secondaire.
» petite question secondaire
» Étonnant effet secondaire suite aux inondations de 2010 au Pakistan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE :: VIE DU FORUM :: DISCUSSIONS GÉNÉRALES-
Sauter vers: