FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE

Le lieu de convergence des informations sur les luttes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionforum de la coordination lycéenne

Partagez | 
 

 Déshumanisation de l'ennemi avant son génocide...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
altercultura49



Masculin Nombre de messages : 4
Age : 34
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Déshumanisation de l'ennemi avant son génocide...   Mar 27 Mai - 9:29

Une méthode employée à mainte reprise, j'adhère totalement à cette définition malgré le fait que je n'adhère pas à l'idéologie talibane...
La source vous pourrez la devinez en lisant le texte provient du réseau voltaire...
Déshumanisation
Dans presque tous les pays membre de l’OTAN, les Talibans ont été complètement déshumanisés, signe – déjà observé dans l’histoire – lorsque l’on s’apprête à commettre un crime de génocide. Les politiques, les ­forces armées, les médias et même l’opinion publique d’Occident, font des Talibans des fanatiques, des fondamentalistes intolérants, des assassins brutaux, des individus qui ­décapitent des femmes, des extrémistes barbus et des terroristes. Le caractère absolument négatif de ce portrait prépare le terrain à l’agression, aux opérations militaires et au génocide. En propageant la doctrine prédatrice de la légitime défense collective, on célèbre le fait de tuer des Talibans comme une vertu légitime. Selon l’OTAN, laisser le contrôle de l’Afghanistan aux Talibans reviendrait à laisser subsister un refuge pour les terroristes.



La Convention sur la prévention et la répression du crime de génocide (entrée en vigueur en 1951) est contraignante pour tous les États, dont les 26 membres de l’OTAN [1]. Elle relève du jus cogens qui n’autorise aucune dérogation, aucune exception. Ainsi, aucun pays, ou groupe de pays comme les Nations Unies ou l’OTAN, ne peut commettre de génocide, que ce soit « en temps de paix ou en temps de guerre ». Même la légitime défense classique – sans parler de la légitime défense préventive, terme trompeur qui désigne l’« agression » – ne peut pas être invoquée pour justifier ou excuser le crime de génocide.
En tuant les Talibans, les forces armées de l’OTAN commettent systématiquement et continuellement un crime de génocide constitué ici de trois éléments : l’acte, l’intention de détruire et le groupe religieux. Voici l’analyse de ce crime défini dans cette Convention :
1. L’acte.
La Convention ­énumère 5 actes qualifiés de génocide [2]. Les forces de l’OTAN commettent 3 de ces 5 actes en Afghanistan : Il tuent des Talibans, causent des atteintes graves à leur intégrité physique et les soumettent délibérément à des conditions d’existence visant à entraîner leur destruction physique totale ou partielle. Chacun de ces actes, perpétré ne serait-ce qu’une seule fois, constitue un crime de génocide. Les troupes de l’OTAN ont commis ces actes et continuent de le faire par divers moyens et avec des armes diverses.



2. L’intention de détruire.
Le crime de génocide est un crime intentionnel. Il faut montrer que les troupes de l’OTAN et leur haut commandement ont bien l’intention de détruire les Talibans. L’homicide involontaire ne relève pas du génocide. Or les déclarations du Secrétaire général de l’OTAN, Jaap de Hoop Scheffer, et celles des porte-parole de l’Alliance ne laissent aucun doute quant au fait que l’OTAN mène des opérations visant à « chasser et à détruire » les Talibans. Les frappes préventives visant à tuer des Talibans prouvent suffisamment que les troupes et les généraux ont l’intention précise d’exterminer le plus grand nombre possible de Talibans. Les projets meurtriers hebdomadaires et la collecte du renseignement permettant de localiser et d’éliminer les chefs et les autres Talibans apportent une preuve supplémentaire de ce que les meurtres ne sont pas dus à l’imprudence, à l’erreur ou à des accidents. Les meurtres incessants et délibérés des Talibans par l’OTAN sont motivés par l’intention d’exterminer un groupe religieux.



3. Groupe religieux.
La Convention est loin d’être universelle car elle ne protège pas tous les groupes du génocide. Elle ne protège que 4 entités : les groupes nationaux, ethniques, raciaux et religieux. (Les ­groupes politiques ne sont pas envisagés [3].) Pour qu’il y ait génocide, il n’est pas nécessaire que le groupe protégé soit complètement éradiqué. Ce n’est un secret pour personne que les Talibans sont un groupe religieux. (On peut également les considérer comme un groupe national [afghan] ou ethnique [pachtoune]). Ils professent et pratiquent une conception puritaine de l’islam. La Convention n’exige pas que le groupe protégé professe et pratique une forme de religion acceptable par l’Occident ou par le monde entier. Les croyances et pratiques discutables d’un groupe religieux ne sont pas une raison de le détruire. Le fait que les Talibans soient armés, soutiennent le terrorisme ou oppriment les femmes ne sont pas des excuses légales pour com­mettre un génocide. […]
Conclusion
On peut donc conclure sans risque de se tromper que les troupes de l’OTAN et leurs commandants sont en train de tuer les Talibans, groupe protégé par la Convention sur la prévention et la répression du crime de génocide dans l’intention précise de détruire physiquement et mentalement le groupe totalement ou en partie. Il s’agit là d’un crime de génocide.



Je pense qu'Hitler et sa clique en son temps on passé un temps fou a haranguer les foules avec l'aides des banques et des médias pour appauvrir les gens, afin que l'opinion publique devienne à cran, déshumaniser les juifs, les homosexuels ou encore les communistes tel était le train train quotidien de l'époque, retour à la bellé époque bienvenu mesdames et messieurs, nous sommes en 1936....



Bien que je n'adhère pas à tout leur propos de machination mondiale, je pense que d'énormes groupe de pressions qu'ils soient financiers ou politiques ou autres, émannent des Etats Unis, et sûrement que des personnes dans d'autres pays en font partis.... Poutine, Sarkozy, Bush, le retour de Berlusconi en Italie, Zapatero pro sarkoziste en Espagne, le remplaçant de Blair dont je n'ai même pas retenu le nom tellement sa politique me semble livide, le nationaliste Turque qui est arrivé récemment au pouvoir, l'indépendance du Kossovo, le réemb rasement progressif des balkans, la mise en place de système biométriques sur les passeports, le puçage des animaux, voire même des bébés et des cadavres aux USA, le dossier nucléaire iranien, le génocide des palestieniens par l'Etat d'Israel, le Darfour 5 ans déjà, l'Afrique qui meurt à feu doux, la Chine qui pompe la planète de ses plus d'un milliard d'habitants, les pions encore une fois ont avancé à une vitesse folle, et le jour J approche pe àpeu dans l'indifférence totale, alors prions pour nos vies, même si je ne suis pas croyants officiellement je me dis qu'une petite lueur d'espoir ne fait pas de mal, et qu'une prise de conscience générale est encore possible si on agit assez vite ... Mais il va nous falloir de l'aide, et de l'organisation ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Déshumanisation de l'ennemi avant son génocide...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rwanda
» La marche en avant
» Sondage TRES IMPORTANT avant ce 3 Novembre : ARTE débat chasseurs- environnement
» Quelles que petits conseils avant le consuel
» Le carême avant-Noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE :: VIE DU FORUM :: DIVERS-
Sauter vers: