FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE

Le lieu de convergence des informations sur les luttes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionforum de la coordination lycéenne

Partagez | 
 

 manif du 19/02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
unicaen
Invité



MessageSujet: manif du 19/02   Lun 23 Fév - 15:22

Après les AG et réunion d'informations qui se sont déroulées dans la
matinée, les étudiants, enseignants-chercheurs et personnel IATOSS
s'étaient donnés rendez vous à 14h au phénix pour une nouvelle
manifestation. Quelques personnes ont, dès 13h, fait le tour des
bâtiments afin de débrayer les quelques cours qui avaient encore lieu.
La banderole fabriquée pour la manifestation parisienne du 12 février
est mise en tête ; une nouvelle avec inscrit "ils privatisent, on
s'organise !!!" fait son apparition. On peut noter aussi la banderole
du département d'anglais "Yes we can". C'est un cortège d'environ 700
personnes qui descend du Gaillon pour prendre la direction du centre
ville. L'objectif qui a été décidé lors de la précédente AG est de
populariser le mouvement auprès de la population. A cet effet, un tract
au format A5 a été rédigé. Une fois la place de la mare dépassée, les
manifestants ne prennent pas le trajet habituel, ils bifurquent vers
les fossés Saint Julien. Ils empruntent ensuite la rue Pémagnie où un
incident a lieu avec un automobiliste mécontent d'être obligé de faire
un détour. Arrivés place Saint Sauveur, les manifestants se séparent en
deux afin de faire la distribution de tracts : un premier groupe part
vers la rue Saint Sauveur et la rue Froide tandis que l'autre se dirige
vers la place Fontette. Ce dernier groupe inquiète un peu la police qui
ne connaît pas les intentions des manifestants. La voiture de la BAC
garée devant le tribunal démarre en trombe à l'approche des
manifestants pour prendre la direction du rectorat...au cas où.
Finalement, ce groupe descend la rue Ecuyère à contre sens et distribue
les tracts aux terrasses de café. Les deux groupes se rejoignent au
niveau de la place Bouchard. Ce passage en ville a permis de rameuter
d'autres étudiants. Le cortège fait désormais 800 personnes.

La manifestation se poursuit par la rue Saint Pierre puis la place du
même nom : on repart sur un trajet habituel. Mais, boulevard maréchal
Leclerc, au niveau de l'agence France Télécom, les manifestants coupent
par la rue Bellivet afin de rejoindre la rue Saint Jean. La rue est
descendue jusqu'au niveau Laplace. A cet endroit, les banderoles de
tête sont repliées, les motards de la police qui ouvre la manifestation
sont à 20 mètres devant. Puis tout d'un coup, les premières ligne se
mettent à courir, entrainant ainsi tout le début de manif. Les motards
s'aperçoivent du mouvement de foule et partent en trombe en allumant
leurs sirènes ! La course-poursuite se termine jusqu'au pont de
Vaucelles face à l'ancien BHV. Les policiers ont bien eu peur...et les
manifestants ont bien couru. Pour une fois que les rôles étaient
inversés. Le reste de la manifestation, ceux qui n'ont pas couru,
arrive peu à peu et le cortège se reforme.
La manifestation repart vers le centre ville en empruntant le quai
Hamelin puis l'avenue du 6 juin. Etant donné qu'une AG des étudiants en
art du spectacle est prévue à 16h, le cortège se dirige tranquillement
vers le campus 1. Mais, au carrefour du Vaugueux, une pause est
improvisée, histoire de reprendre des forces. Alors que la tête
s'engage dans la rue Lecornu, à quelques centaines de mètres du campus,
un mouvement de foule prend la direction inverse au pas de course. Ce
petit groupe remonte la rue de la Pigacière et s'engouffre dans les
commerces de l'immeuble des saints pères. La cible des manifestants est
l'agence de soutien scolaire privé Acadomia. La police a suivi l'action
et des policiers de la BAC observe de près ce qu'il se passe. Le
personnel de l'agence est totalement surpris par cette intrusion : les
manifestants crient des slogans hostiles aux agences de soutien
scolaire comme la leur. Celui qui se présente comme le directeur de
l'agence perd vite patience et commence à s'énerver contre les
manifestants qui, eux, ne sont pas menaçants. il faut noter que les
manifestants rentrent et sortent de l'agence et que ce ne sont pas
toujours les mêmes qui sont à l'intérieur. La tension monte entre un
étudiant et le directeur. La plupart des manifestants décident de
quitter l'agence, le directeur prend au collet l'étudiant avec qui il
s'était disputé afin de le faire sortir. Il ferme ensuite son agence à
clef. Puis, il ressort en furie pour récupérer un panneau publicitaire
qu'un manifestant avait suptilisé. L'objet est rendu à son propriétaire
sans difficulté mais sous les quolibets de certains manifestants. En
tout et pour tout, l'agence est occupée moins de 10 minutes. Les 150
manifestants repartent ensuite vers le campus, en prenant au passage du
carrefour du Vaugueux, ceux qui n'avaient pas voulu courir.




Revenir en haut Aller en bas
 
manif du 19/02
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manif contre le projet d'arènes à Bordeaux
» ATTENTION ! Manif ours déplacée à Toulouse
» Manif' contre les tests sur les chiens
» Corrida de Rieume en danger! + Manif à Rieume!
» Juillet 2006 -Manif anti-corrida: Course Humaine à Pampelune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE :: LUTTES EN FRANCE (à l'université et ailleurs) :: INFO AU NIVEAU LOCAL :: région NORMANDIE (BASSE-) :: (14) CALVADOS-
Sauter vers: