FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE

Le lieu de convergence des informations sur les luttes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionforum de la coordination lycéenne

Partagez | 
 

 Débat autour des blocages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le blocage des universités contre la Loi pécresse vous semble:
Scandaleux! rendez nous nos universités!
21%
 21% [ 5 ]
Inutile, de toute façon le gouvernement ne cedera pas.
8%
 8% [ 2 ]
Cette Loi n'est pas acceptable, mais le blocage non plus !
21%
 21% [ 5 ]
Justifé, cette Loi doit être abrogé
42%
 42% [ 10 ]
Trés positif, c'est l'occasion de montrer au gouvernement qui sont les plus forts.
8%
 8% [ 2 ]
Génial, préparez le latex! C'est l'occasion de faire une méga-teuf !
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 24
 

AuteurMessage
RafaleFrance

avatar

Masculin Nombre de messages : 181
Age : 27
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Débat autour des blocages   Mar 13 Nov - 18:37

Exprimez vous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BM
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Mer 14 Nov - 20:32

aaaaah en voilà un joli sondage !!!!!! rendeer
Revenir en haut Aller en bas
lafille
Invité



MessageSujet: un peu de calme   Mer 14 Nov - 23:13

Je suis d'accord avec la grève mais franchement stop aux blocages, solidarité et reunion c'est bien, mais soyons honnete sur 100 combien de bloqueurs ne font ça au fond que pour sécher?c'est dépassé, à la fac tout le monde n'a pas les capacités de se contenter des livres pour rattraper les cours que les profs ne voudront pas rattraper ultérieurement(et on ne peut pas leur en vouloir).Vous avez raison ne vous laissez pas faire mais bon allez embêter les responsables pas nous, une entrée à la fac c'est déjà très cher alors j'ai pas envie de perdre mon semestre.Pour finir je voudrais souligner que ce n'est pas tout ceux contre qui vous luttez qui vous ferons avoir vos exams!
Revenir en haut Aller en bas
Rebecca
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Jeu 15 Nov - 1:13

Citation :
Trente sites étaient concernés par un blocage partiel ou total: Amiens, Angers, Besançon, Bordeaux II et III, Brest, Caen, Dijon, Lille I et III, La Rochelle, Le Havre, Limoges, Lyon II, Metz, Montpellier II et III, Nantes, Paris I-Tolbiac, Paris III, Paris VIII, Paris XIII, Pau, Perpignan, Rouen, Toulouse II-le Mirail, Toulouse III, Tours, l'IUT de Tarbes, Valenciennes (pôle lettres).
En outre, des barrages filtrants ont été installés aux entrées de Paris XII-Créteil et à Chambéry, où les cours avaient lieu.
Quant
à Paris X-Nanterre, faute de transports en commun, l'université, dont
le blocage avait été voté, était déserte. A Toulouse I, où la grève a
été votée mardi, les enseignements avaient lieu normalement selon la
direction.
Aix-Marseille I, Rennes II, Paris IV-Sorbonne et Grenoble
III étaient fermées administrativement. Nancy II (Lettres) a voté le
blocage à partir de jeudi.


+ Orléans Des
étudiants ont voté mercredi le blocage de la faculté de Lettres
d'Orléans à compter de jeudi et pour une semaine, pour protester contre
la loi sur l'autonomie des universités, a annoncé un étudiant
responsable de l'Unef à Orléans.


En gras, les facs à avoir rejoint la lutte, ces 3 derniers jours...

Ca fait peur quand même... A mon avis, je vais retrouver ma fac bloquée d'ici peu (Campus de Jussieu, Paris 6 et partiellement Paris 7), ils étaient très mobilisés pour le CPE, je pense que c'est bien parti pour que ca soit la meme chose cette fois ci. Mais franchement, j'ai assez donné en 2006, alors stop aux blocages!
Revenir en haut Aller en bas
Rebecca
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Jeu 15 Nov - 1:37

Cette loi n'est pas acceptable, mais le blocage non plus. J'ai la chance d'etre dans une fac qui était l'une des premières à bloquer contre le CPE, donc j'ai eu le droit à quasi 2 mois sans cours. Là, c'est pas encore bloqué, y'avait une AG ce midi, à laquelle je n'ai pu assister faute de transports parisiens. Je ne sais pas ce qui y a été dit, mais d'après ce que j'ai vu sur ce forum, c'est pas encore bloqué. Peut etre la semaine prochaine, je ne sais pas, mais je pense que ca ne va pas tarder. J'ai pas envie d'avoir un diplome au rabais, c'est vraiment rageant quoi. On a le meme diplome que les autres mais sous prétexte qu'on était à la fac pendant le CPE et maintenant la Loi Pécresse, on nous sort que notre diplome ne vaut pas grand chose.

Je suis d'accord, la loi est loin d'être bien (d'autant que Pécresse veut déplacer de l'argent prévu pour le désamiantage de Jussieu à des logements étudiants. Je suis pas contre, mais j'ai pas envie de finir avec un cancer du poumon!), mais de là à bloquer les facs... Que ceux qui veulent faire la grève la fassent, et qu'ils laissent travailler ceux qui en ont envie!
Revenir en haut Aller en bas
pierre
Invité



MessageSujet: les facs bloquees   Ven 16 Nov - 16:09

hahaha comme l'annee derniere tout le monde a envie d'ouvrir sa gueule et c'est vraiment pitoyable de voir toutes ces petites marrionnettes politisees et aveugles se ridiculiser aux yeux du monde entier!! quant au anti-sarko, youhou c'est le president et il a ete elu par le peuple francais!! cela s'appelle la democratie les gars (demos= le peuple et cratie= le pouvoir==== le pouvoir par le peuple et par cela on entend tout le peuple et pas seulement les grandes gueule!!!!!!!!!)

moi, en tout cas je suis mort de rire parce que je vis a l'etranger et tout le monde se moque de nous, ils sont un peu l'impression que nous sommes desw arrieres qui sont restes bloques a mai 68! pas tres glorieux!

enfin bon courage a vous parce que je respecte vraiment les gens qui s'engagent politiquement!
Revenir en haut Aller en bas
Heaven Smile
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 418
Age : 33
Localisation : Reims
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Ven 16 Nov - 16:29

Des employeurs t'ont dit que ton diplôme ne valait pas grand chose ?
Personnellement moi je suis plus partisan d'un blocage les jours de manif, ce qui permet de rameuter du monde (anti bloqueurs et bloqueurs) et évite un peu les prises de tête entre les étudiants. Ca avait été tenté à Reims si j'ai bon souvenir, mais je ne sais plus les résultats. Et en dehors des jours de manif, peut-être faire un barrage filtrant pour marquer. Car dire que l'on est en grève est pas suffisant, il faut quand même faire une action marquante. (je sais pas si je suis compréhensible mdr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fr
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Ven 16 Nov - 22:29

nçoispierre a écrit
comme l'annee derniere tout le monde a envie
d'ouvrir sa gueule et c'est vraiment pitoyable de voir toutes ces
petites marrionnettes politisees et aveugles se ridiculiser aux yeux du
monde entier!! quant au anti-sarko, youhou c'est le president et il a
ete elu par le peuple francais!! cela s'appelle la democratie les gars
(demos= le peuple et cratie= le pouvoir==== le pouvoir par le peuple et
par cela on entend tout le peuple et pas seulement les grandes
gueule!!!!!!!!!)

moi, en tout cas je suis mort de rire parce
que je vis a l'etranger et tout le monde se moque de nous, ils sont un
peu l'impression que nous sommes desw arrieres qui sont restes bloques
a mai 68! pas tres glorieux!

Chere pierre je te ferrais remarquer que c'est par ce qu'on a été élu democratiquement qu'on a tout les droits...
Demandons cela à un certain adolf hitler arrivé au pouvoir par les urnes...
Revenir en haut Aller en bas
Animateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 215
Age : 106
Localisation : Ouest de la France
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Ven 16 Nov - 23:10

Je ne suis pas extrèmiste mais évidemment je suis pour tout ce qui peut pousser le gouvernement à agir le plus vite possible. Dans certaines universités, ça fait 3 mois que des réunions sont organisées, des manifs aussi mais personne n'en parle. Alors que maintenant c'est la 2de Une de l'info !

Frappons fort maintenant pour que le gouvernement nous respecte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecrc.forumactif.fr/index.htm
Cariana
Invité



MessageSujet: Arretez les blocages   Sam 17 Nov - 9:57

Bonjour a tous
Je vis a l'etranger pour un an et je suis contente lorsque je vois ce qu'il se passe. ARRETTEZ LES BLOCAGES. ca sert a rien. Cette loi ne vous plait pas. Ok . Qui l'a lu? Qui sait exactement de quoi il s'agit? Elle est facile a trouver, vous allez sur le site de l'assemblee nationale.

Les universites doivent etre reformees, c'est evident. Pourquoi ne pas negocier aavec Mme Pecresse? On est tous d'accord qu'il nous faut des nouveaux locaux, renover nos amphis et avoir de nouveux ordis. C'est idiot de tout refuser en bloc et ca correspond bien a la mentalite francaise. Je suis fiere de voir que ma fac (toulouse1) n'est pas bloquee.
Vous pensez a vos examens qui arrivent a grand pas, et aux examens de TD? Franchement vous avez obtenu quoi avec les blocages? Rien alors arretez.
Cette loi n'est surement pas la meilleure qui soit, mais proposez autre chose si ous n'en voulez pas.

J'attends vos reactions
Revenir en haut Aller en bas
Heaven Smile
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 418
Age : 33
Localisation : Reims
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Sam 17 Nov - 10:33

pierre a écrit:
hahaha comme l'annee derniere tout le monde a envie d'ouvrir sa gueule et c'est vraiment pitoyable de voir toutes ces petites marrionnettes politisees et aveugles se ridiculiser aux yeux du monde entier!! quant au anti-sarko, youhou c'est le president et il a ete elu par le peuple francais!! cela s'appelle la democratie les gars (demos= le peuple et cratie= le pouvoir==== le pouvoir par le peuple et par cela on entend tout le peuple et pas seulement les grandes gueule!!!!!!!!!)

moi, en tout cas je suis mort de rire parce que je vis a l'etranger et tout le monde se moque de nous, ils sont un peu l'impression que nous sommes desw arrieres qui sont restes bloques a mai 68! pas tres glorieux!

enfin bon courage a vous parce que je respecte vraiment les gens qui s'engagent politiquement!

La démocratie n'exige pas que l'on soit des moutons ! Je t'invite à poursuivre le débat en partie discussions générales
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zamouleb



Féminin Nombre de messages : 347
Age : 30
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Sam 17 Nov - 12:44

Allez, le débat est intéressant.

Cariana a écrit:
Bonjour a tous
Je vis a l'etranger pour un an et je
suis contente lorsque je vois ce qu'il se passe. ARRETTEZ LES BLOCAGES.
ca sert a rien. Cette loi ne vous plait pas. Ok . Qui l'a lu? Qui sait
exactement de quoi il s'agit? Elle est facile a trouver, vous allez sur
le site de l'assemblee nationale.

Les universites doivent etre
reformees, c'est evident. Pourquoi ne pas negocier aavec Mme Pecresse?
On est tous d'accord qu'il nous faut des nouveaux locaux, renover nos
amphis et avoir de nouveux ordis. C'est idiot de tout refuser en bloc
et ca correspond bien a la mentalite francaise. Je suis fiere de voir
que ma fac (toulouse1) n'est pas bloquee.
Vous pensez a vos
examens qui arrivent a grand pas, et aux examens de TD? Franchement
vous avez obtenu quoi avec les blocages? Rien alors arretez.
Cette loi n'est surement pas la meilleure qui soit, mais proposez autre chose si ous n'en voulez pas.

J'attends vos reactions

Alors, rapidement :

1). Oui, nous avons lu la loi. Il faut arrêter de prendre les bloqueurs pour des irresponsables. Il ne faut d'ailleurs pas la lire sur le site de l'Assemblée Nationale, chère Cariana, mais sur celui du Journal Officiel, où elle a été publiée une bonne fois pour toute : http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=ESRX0757893L

2). Es-tu au courant de la manière dont le gouvernement Sarkozy "négocie" les projets qu'il fomente ? Il n'y a pas d'écoute, il faut se réveiller un peu.
Pour information, il y a quelques années, avant d'être élu, Sarkozy disait qu'il ne croyait pas à l'état de grâce suivant une élection. Maintenant qu'il est élu, il dit et fait exactement le contraire et entend profiter de cet état de grâce.

3). Oui, nous pensons à nos examens et nos TDs. Le travail personnel étant le plus gros travail à réaliser lorsque l'on est en faculté, le profs n'étant pas d'immondes salauds, ayant des e-mails, les programmes des cours étant disponibles en ligne ou au début de l'année, et le blocage actuel n'étant pas un blocage des examens (qui se passent en janvier), je pense que nous n'aurons pas de problème, comme pour les autres années.

4). Nous avons obtenu le retrait du CPE, non ?

5). Une proposition ? D'accord. Nous voulons le même système d'éducation qu'en Amérique ! (je parle à titre personnel). Oui, oui, tu lis bien. Mais le système d'avant la guerre du Vietnam, où l'état aidait financièrement les universités avant de les couler par la privatisation parce que les intellectuels et étudiants commençaient à réclamer trop d'égalité pour tous. Je te renvoie au Monde Diplomatique de septembre 2007, dont l'article est disponible en ligne (j'invite d'ailleurs tout le monde à le lire, il est très très intéressant) : http://www.monde-diplomatique.fr/2007/09/NEWFIELD/15109

Sinon, personnellement, je suis très content que Sarkozy ne puisse pas couler l'état-social tranquillement (il n'est pas nécessaire de savoir ce que l'on veut pour savoir ce que l'on refuse). A Reims, les débats étaient à mon goût un peu trop localisés sur la question de l'université - laissant de côté les franchises médicales, la privatisation des caisses d'assurance, la question des retraites - pour réussir à globaliser un peu les actions.

Pour conclure et prendre un argument puéril : ça fait 6 ans que je suis à l'université. Donc j'ai eu les grèves contre le CPE/LMD (pour ce dont je me rappelle) ; je n'ai jamais raté mes exams ni n'ai perdu mes bourses à cause de ça, et j'ai eu mon Master I mention TB.

J'ajoute aussi qu'un étudiant n'a pas, légalement, le droit de grève puisqu'il n'est pas salarié. Donc le blocage est un substitut efficace pour mobiliser les gens.
En ce qui me concerne, le blocage ne me gène pas, mais je préfère qu'il soit décidé à bulletin secret et qu'on ne bloque pas les exams ; si en plus il est possible de mettre en place un réseau de profs avec une minorité d'élèves qui continuent à prendre les cours pour les distribuer à tout le monde, c'est le pied - mais pour voir ça se mettre en place, il est nécessaire d'une part pour les bloqueurs de ne pas braquer les anti-bloqueurs ; d'autre part pour les anti-bloqueurs de ne pas se hérisser à l'annonce d'une AG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zamouleb



Féminin Nombre de messages : 347
Age : 30
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Sam 17 Nov - 12:48

Je t'ai répondu ici, Cariana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 215
Age : 106
Localisation : Ouest de la France
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Sam 17 Nov - 15:25

Très bonne réponse de ta part Erwann, je suis d'accord avec toi !

Les blocages ne font plaisir à personne et c'est bien la preuve de notre sentiment que la situation est grave. Je signale que je ne suis pas étudiant mais que si je l'étais je participerai aux actions (responsables), de plus le CRC participe à la contestation et personnellement j'agis dans mon lycée avec des étudiants !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecrc.forumactif.fr/index.htm
Etudiant
Invité



MessageSujet: Blocage des facs   Sam 17 Nov - 23:38

Ou plutôt en espérant que cette mascarade va s'arrêter!!!!!
1- Bloquer les facs c'est empêcher ceux qui veulent réussir
2- si ça continue, les diplômes des facs qui ont été bloquées vont être sous évalués et merci pour le dossier d'inscription dans les facs ultérieures
3- Arrêtez de mentir aux étudiants avec vos discours de propagande et lisez la loi Pécresse avant!!!!!!!!!!!

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Heaven Smile
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 418
Age : 33
Localisation : Reims
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Dim 18 Nov - 11:30

Etudiant a écrit:
Ou plutôt en espérant que cette mascarade va s'arrêter!!!!!
1- Bloquer les facs c'est empêcher ceux qui veulent réussir
2-
si ça continue, les diplômes des facs qui ont été bloquées vont être
sous évalués et merci pour le dossier d'inscription dans les facs
ultérieures
3- Arrêtez de mentir aux étudiants avec vos discours de propagande et lisez la loi Pécresse avant!!!!!!!!!!!

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WinryElr
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Mar 20 Nov - 12:30

Vous savez que vous êtes légèremen soulants avec votre blocage ? ça ne vous vient jamais à l'idée que certaines personnes on peut-etre envie d'aller en cours et de réussir leur année ? mais bon c'est juste une question comme ça, c'est vrai que c'est beaucoup plus amusant de distribuer des petits papier de couleur et de faire de jolis petits dessins sur les murs (vous auriez peut etre dû demander à quelqu'un qui sait tenir un crayon de dessiner d'ailleur...)
Revenir en haut Aller en bas
Heaven Smile
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 418
Age : 33
Localisation : Reims
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Mer 21 Nov - 10:47

SarkoRio a écrit:
c cool que vous ayez créé cet espace d'informations!
j'espere qu'elles sont a jour...
demain j'ai cours, et j'ai très envie que ma fac (paris8) soit ouverte...
les blocages ne sont pas une solution.
J'etais
contre le CPE, je suis perplexe face a la loi sur la privatisation des
universités, mais j'ai horreur qu'on me prenne en otage.
si vous ne
payez pas vos frais d'inscription, tant mieux pour vous, mais moi je
n'ai pas (encore) un semestre et un cheque a perdre , a me lever a 6h
du mat, faire ma premiere heure de transports (quand ceux là ne font
pas greve, bien sur...) avec un sac blindé, aussi chargé que mon wagon,
pour arriver devant une fac bloquee sans savoir combien de tps ça va
durer...(en heures autant qu'en semaines).
alors ralez tant que vous voulez, moi non plus je ne suis pas du genre a dire amen a tout ce que veut le gouvernement...
mais
manifestez(-vous) sans gener ceux qui prefere commencer a assurer leur
avenir en preparant decemment l'obtention de leurs diplomes..
sur ce,
bonne lutte, les COCOs
SarkoRion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Travail
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Jeu 22 Nov - 20:18

Merci aux etudiants qui ont envie de bloquer
leur fac de ne pas empecher ceux qui bossent ( prepas par exemple...)
de faire ce qu'ils ont envie de faire , continuer à travailler pour
assurer leur avenir plutot que d'essayer de se rassurer en demandant au
gouvernement des prommes qu'il ne peut pas tenir.

Rflechissez,
si le contesté ( à tort ou à raison ) gouvernement pouvait donnner 1000
€ de plus par an à tous les etudiants , il le ferait , je ne vois
d'ailleurs aucune raison politique , economique ou sociale qui pourrait
l'en empecher.

Simplement , la France est un pays EN FAILLITE.

Quand
y'a plus de sous , on en donne moins , biensur il faudrait pas
commencer par ces chers etudiants,avenir de notre pays, mais il faut
bien commencer par quelqu'un.Aussi, les etudiants en fac ne sont pas
les seuls personnes capables d'assurer l'avenir de la France
contrairement à ce qu'on entend partout dans les journaux. Les Cap ,
Bep , Bts , Prepas en sont tout autant capables (pour ne pas dire plus).


Arretez
de vous "voiler la face" , pour reprendre les paroles d'une chanson
débile ,et arretez de croire que vous etes dans un pays qui a les
moyens de donner de l'argent à tout le monde sans aucun travail.

Ps:
Si vous tenez vraiment à faire quelquechose contre cette reforme
,bloquez vos facs comme vous le faites , rendez vous plus debiles que
vous ne l'etes deja , mais par pitié , laissez ceux qui veulent assurer
leur avenir autrement qu'en chialant le faire.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Animateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 215
Age : 106
Localisation : Ouest de la France
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Jeu 22 Nov - 22:21

Citation :
Vous savez que vous êtes légèremen soulants avec votre blocage ? ça ne vous vient jamais à l'idée que certaines personnes on peut-etre envie d'aller en cours et de réussir leur année ? mais bon c'est juste une question comme ça, c'est vrai que c'est beaucoup plus amusant de distribuer des petits papier de couleur et de faire de jolis petits dessins sur les murs

Des gens nous prennent carrément pour des cons et des inconscients. Nous commeçons à être mature et notre comportement est réféchi.

Citation :
Si vous tenez vraiment à faire quelquechose contre cette reforme
,bloquez vos facs comme vous le faites , rendez vous plus debiles que
vous ne l'etes deja , mais par pitié , laissez ceux qui veulent assurer
leur avenir autrement qu'en chialant le faire.

Complètement contradictoire ! Si au moins ils savaient que c'est pour le bien commun et que si la France est justement en faillite c'est parce qu'on donne tout aux riches et qu'on prend tout aux pauvres. Et ils pensent que c'est le bas peuple le responsable de la situation... désolant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecrc.forumactif.fr/index.htm
RafaleFrance

avatar

Masculin Nombre de messages : 181
Age : 27
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Ven 23 Nov - 0:24

Citation :
Si au moins ils savaient que c'est pour le bien commun et que si la France est justement en faillite c'est parce qu'on donne tout aux riches et qu'on prend tout aux pauvres

Deux choses à dire :

- Avis totalement subjectif, manipulé, non argumenté, donc à mon sens, injustifié.

- Fait un peu d'économie, tu comprendras mieux la situation générale, et tu cesseras de lancer ce genre d'accusation avec une telle intensité.

PS: Attention, je critique la forme, et non le fond de la question ...

_________________
Modérateur


Vive la république , Vive la France Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Ven 23 Nov - 0:29

Je suis désolée mais bloquer une faculté n'est pas ce que j'appelle une démocratie , empecher les gens d'aller et venir librement au sein de leur établissement n'est pas une démocratie !!!! vous etes à votre façon des dictateurs et ce n'est pas comme ça que l'on se fait entendre!!!!
Le pire ? C'est que vous vous estimez dans votre bon droit et que vous n'avez pas conscience de ce que vous faites!
Votre semestre a mal commencé? Soit , pourquoi pas un petit blocage pour se remettre à flot , les cours n'avancent pas et nous on peut rattraper le retard, le pb c qu'il y en a pour qui le semestre etait plutot bien engagé et pour qui cette loi est justifiée et appropriée et pourtant on ne bloque pas la fac pour vous forcer à penser comme nous....

On ne vous empeche pas de vous exprimer , ne nous empecher pas de bosser ....

Une suggestion : une grève de la faim contre la LRU !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Remy



Masculin Nombre de messages : 44
Age : 31
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Ven 23 Nov - 1:30

Tout les ans la sécurité sociale augmente son déficite, un des bastions de la République Française, système spécifique à la France et faisant l'unanimité au sein de ce pays.

Ce système est normalement conçu pour faire appel à un système de solidarité...et voilà un constat triste :

Tout les ans cette institutions augmente sa faillite, aujourd'hui il y a 13 M d'euros de faillite... Une simple question : Pourquoi?

Un bilan a vite été fait, nous Français (je m'inclue dedans mais jamais malade Wink ) profitons de ce moyen de solidarité pour soyer nos bobo qui ne méritent pas tant d'argent.

Une consultation à 20euros, une radio à 90euros, une écographie à 70 euros... pour une detection d'une apendicyte, il faut donc depenser 180euros...même si on ne l'a pas et c'est remboursé entièrement par la sécurité sociale. L'idée du vaut mieux trop prévenir que guérir...cela coute cher, et c'est ce genre de procédure qui coute...et chère (13M sur les 2000M que la France a en faillite, ça fait un bout quand même...). Faut savoir qu'il y a aussi et surtout les gens qui abusent des médicaments...les pas gentils Wink

Le batiment ouvre accès à 300 000 emplois, pourtant il y a 2M de chomeur... ça coute à l'état. Mais le métier est pénible, alors les gens profitent un peu trop du "mode" chômage... Y'a du travail, mais pas de main d'oeuvre?? dure réalité.

Toi qui dit que la France est un beau pays, oui j'aime le paysage, j'aime l'environnement, mais y'a un truc que je supporte pas c'est ceux qui croient que les institutions qui sont la cause des problèmes, mais concretement, il y a des choses qui coutent enormement d'argent, comme on dit souvent, il n'y a pas de petite économie, et si on commençait par trouvé des solutions pour des problèmes concret... Pourquoi pas obliger les personnes à travailler? C'est pas bien? Alors pourquoi essayer d'imposé une certaine orientation, une certaine formation??...

Pourquoi l'état ce désengage des universités, beaucoup de personne pense que c'est pour un désengagement financier, oui ils n'ont pas tort, mais en faculté un étudiant coute au alentours de 3000 euros... en prépas, un étudiant coute 12 000 euros... Alors oui ils reforment l'universités, et oui des filières vont disparaitre (amis lycéens va falloir se réorienter), oui des filières centralisés sur certain point vont se creer, pourquoi, bah si on pouvait mettre un peu plus de personnes dans les universités cela couterait un peu moins chère à l'état, les prépas? Pff on s'en fou, de toute façon les filières universitaires orientés par les entreprises vont attiré les prépas..? ils iront là parce que ce sera une éducation plus pratique qu'une année de prépa suivit d'un cursus de X années.

je me demandait pourquoi l'état rembourse en parti les entreprises...c'est que si il investissait directement dans une université, bah l'entreprise n'aurait pas le même genre d'influence, n'étant pas principal "actionnaire" de l'université...

Alors toi économistes, ou du moins équipé d'un bac éco, ou sans doute plus, bah réalise à quelle point le niveau de manipulation peut être élevé, à quelle point ce beau pays qu'est la France souffre d'une corruption à laquelle nous ne pouvons trouver de reponse à notre echelle...l'argent appelle l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo21
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Ven 23 Nov - 2:12

Une grève de la faim??? Peuchère, ça pourrais nuire à leur pauvre petite personne! Tu te rend pas compte!

Franchement les pseudos révolutionnaires, vous êtes à mourrir de rire, aujourd'hui j'en ai observé 5 qui "préparaient un mouvement, ou une ag" installés dans un snack à coté de la fac... Vous ne savez même plus quoi vous dire, entre vous, vous n'êtes même plus en accord, j'ai même cru qu'une des jeunes filles allait devoir pleurer pour qu'on l'écoute..oui, elle s'est mise à taper ses points sur ses cuisses et à sautiller sur sa chaise, comme une gamine de huit ans qui fait son caprice...

Et dire que c'est une minorité de ce genre là qui nous représente, ou plutôt nous fout une honte nationale....

Votre mouvement s'éssoufle, surtout à aix, il serait temps de vous en rendre compte...

Personne ne viens aux AG?
Peut être que s'il y avait plus de tolérance, vous qui connaissaient si bien ce mot, les ag pourraient se dérouler dans de meilleures conditions et avec plus de monde!!!!

Un vote aux urnes, du respect, et là tout le monde suivra! Quand on voit que les anti bloqueurs se font huer, insulter, voir même refusés aux ag...

Vous n'êtes que des gamins, vous pronez un monde meilleur, c'est bien, papa et maman ont fait mai 68 yahouuuuu!!!!cheers
Mais on est en 2007 là!!!
Vous voulez que vos enfants puissent aller à l'université plus tard? Déjà bossez, car là vous gâchez vos chances de réussir, et dans le cas contraire, que dire...? Vous ne pourrez nourrir vos enfants...vous n'aurez pas les moyens de les laisserr continuer leurs études tant ils devront se tuer au travail....


Il faut revoir ses priorités un peu, et arrêter de se prendre pour des révolutionnaires! Car vous n'en avez pas l'étoffe!!!!

[édit de Céline: mot vulgaire et agressif]
Revenir en haut Aller en bas
ulije
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Ven 23 Nov - 12:46

Je pense qu'aucun étudiant n'a envie d'arriver à des extremités aussi radicales que le blocage d'une université, mais que faut il faire pour que les médias transmettent les revendications? Que faut il faire pour que le gouvernement écoute les revendications?

Ce que j'ai constaté des greves des salariés c'est que les seules qui aboutissent c'est celles qui gènent la société dans sa quasi-totalité (souvent les transports), les greves qui ne générent aucunne gène ne sont pas relayées dans la presse et passent inaperçu. En realité le fait qu'une partie des étudiants protestent contre le blocage permet une plus grande médiatisation du mouvement et donc, par conséquent, aident les revendications anti-LRU. Si aucun étudiant n'exprimait de protestation face au mouvement celui-ci passerai totalement inaperçu !!! Du coup, je me demande si les anti-bloqueurs réflessichent vraiment à ce qu'ils font...

De plus je voudrais ajouter que beaucoup d'étudiants, en temps normal, travaillent seul chez eux avec des livres ce qui est toujours possible aujourd'hui. Il est possible de demander aux étudiants qui sont dans des années supérieures à la notre de nous préter leurs cours pour travailler.Et il faut relativiser, une semaine sans cours est ratrapable et certains profs laissent leurs cours et les corrections de TD sur internet. Donc il faut vraiment être de mauvaise foi pour dire que notre semestre est en danger!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat autour des blocages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Projet interdisciplinaire autour de la Mine: Help aux chtis (et aux autres)!
» recherche lieu de retraite dans region autour de Paris
» LA TERRE TOURNE-T-ELLE AUTOUR DE LA LUNE?
» radioactivité autour d'un collège
» Temples et monastères bouddhistes autour du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE :: VIE DU FORUM :: DISCUSSIONS GÉNÉRALES-
Sauter vers: