FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE

Le lieu de convergence des informations sur les luttes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionforum de la coordination lycéenne

Partagez | 
 

 Débat autour des blocages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le blocage des universités contre la Loi pécresse vous semble:
Scandaleux! rendez nous nos universités!
21%
 21% [ 5 ]
Inutile, de toute façon le gouvernement ne cedera pas.
8%
 8% [ 2 ]
Cette Loi n'est pas acceptable, mais le blocage non plus !
21%
 21% [ 5 ]
Justifé, cette Loi doit être abrogé
42%
 42% [ 10 ]
Trés positif, c'est l'occasion de montrer au gouvernement qui sont les plus forts.
8%
 8% [ 2 ]
Génial, préparez le latex! C'est l'occasion de faire une méga-teuf !
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 24
 

AuteurMessage
Ikki

avatar

Masculin Nombre de messages : 26
Localisation : Au fond à gauche.
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Jeu 6 Déc - 14:15

Le suffrage universel est la miette de pain laissée par la classe dominante aux ouvriers après les différentes revolutions du 19ème siècle. Ce suffrage, dans un système représentatif n'est qu'un pauvre avatar de la democratie directe.

Quant à moi, je ne suis pas anarchiste (enfin pas à ma connaissance), mais je suis pour une vie politique sans état. Une organisation, une gestion colective, mais pas de hiérarchie politique, pas de "chef" d'état,"chef" de gouvernement...Tous ces gens sont certes élus par le peuple, mais la grande idée serait la revocabilitée immediate des élus, histoire qu'ils rendent quelques comptes sur leurs actions. Pour l'instant ce n'est evidemment pas le cas.

L'université française est en difficulté car L'état s'est désinteressé de ce sujet pendant de nombreuses années et surtout parcequ'elle est un héritage d'une période capitaliste certes, mais pas ultralibérale.
Oui l'université française est coupé du monde de l'entreprise, elle ne propose pas (pas encore) de la main d'oeuvre, mais des esprits pensant et critiques, capable d'adaptation, de recherches, de travail en groupe...

On aura peut être tous un boulot après cette reforme, des labos Hi-tech, mais pourquoi? Si le principe de profit immédiat est la norme partout ailleurs, et que l'on renonce à tout principe, car oui, je me bat aussi par principe, alors 1984 ou autres scénarios SF ne sotn plus très loin...ils nous chatouillent déjà les pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisounou
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Jeu 6 Déc - 15:44

Citation :
Quant à moi, je ne suis pas anarchiste (enfin pas à ma connaissance), mais je suis pour une vie politique sans état. Une organisation, une gestion colective, mais pas de hiérarchie politique, pas de "chef" d'état,"chef" de gouvernement...

C'est ton droit, et ce modèle s'appelle bien "anarchie".
Revenir en haut Aller en bas
Bill



Masculin Nombre de messages : 95
Age : 34
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Jeu 6 Déc - 16:23

Citation :
Oui l'université française est coupé du monde de
l'entreprise, elle ne propose pas (pas encore) de la main d'oeuvre,
bien sûr que si, tous les profs, avocats, médecins, ingénieurs, psychologues, chercheurs, techniciens, etc etc ils sortent d'où ? (de la cuisinne à Jupiter ? ^^)

Citation :
mais des esprits pensant et critiques, capable d'adaptation, de
recherches, de travail en groupe...
Je vois pas en quoi quelqu'un bien préparé au monde professionel ne pourrait pas être un esprit pensant et critique, capable d'adaptation. Justement à un niveau élevé c'est même ce qui différencie des candidats : la capacité d'adaptation et pas la bête application de méthodes apprises par coeur.

Citation :
On aura peut être tous un
boulot après cette reforme, des labos Hi-tech, mais pourquoi? Si le
principe de profit immédiat est la norme partout ailleurs, et que l'on
renonce à tout principe,
C'est un problème différent ! On pourrait avoir une société innovante en matière de technologie, une économie dynamique, sans les débordements actuels du à l'interdépendance financière des systèmes économiques.

Dans tous les systèmes il y a risque de dérives. Moi je préfère me battre pour changer et un lutter contre les abus du système plutôt que de rêver à son remplacement total. Vision plaisante pour l'esprit certes, mais pas réaliste pour un brin. L'Etat centralisateur a ses mauvais aspects, bien sûr, en revanche c'est lui aussi qui par exemple est censé veiller à qu'il n'y ait pas trop d'égalité entre les territoires. C'est d'ailleurs ça que réclament les membres de le Coordination : plus de contrôle et d'intervention de l'Etat dans la gestion des universités.

Citation :
car oui, je me bat aussi par principe, alors
1984 ou autres scénarios SF ne sotn plus très loin...ils nous
chatouillent déjà les pieds.
C'est facile de jouer les Cassandre, on écoute plus facilement le language du danger qu'un language "modéré" comme le miens. En revanche t'exagères pas un peu, surtout en France... les libertés ne sont jamais acquises et il faut se battre contre certaines tentations actuelles de mettre les gens dans des bases de données. Mais de là à parler de 1984 ! Surtout qu'en plus je remarque que dans certains cas un effort d'information suffit à prévenir les gens. Par exemple des gens laissent tout et n'importe quoi sur eux sur internet, alors qu'un minimum de précaution empêche ce fichage commercial justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki

avatar

Masculin Nombre de messages : 26
Localisation : Au fond à gauche.
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Ven 7 Déc - 19:32

Bisounou a écrit:
Citation :
Quant à moi, je ne suis pas anarchiste (enfin pas à ma connaissance), mais je suis pour une vie politique sans état. Une organisation, une gestion colective, mais pas de hiérarchie politique, pas de "chef" d'état,"chef" de gouvernement...

C'est ton droit, et ce modèle s'appelle bien "anarchie".
Connais tu tes classiques? Ou parle tu comme ça, comme tu pense que c'est?
Marx parle clairement du dépassement de l'état,mais peut être que Marx est anarchiste...scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki

avatar

Masculin Nombre de messages : 26
Localisation : Au fond à gauche.
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Ven 7 Déc - 20:18

Pour Bill:

Ben vois-tu, dans notre "monde miondialisé et miondialisant", je ne prend pas comme seul référence la france. Certe je m'éloigne un peu du débat franco-français qui anime nos université ('fin les votres car la mienne, à Bruxelles, ne connais pas ce débat pour l'instant). Au USA, quelques institutions farfelus surveille toutes les formes de telecomunication de la planète...au nom de la sécurité nationale. En france (tient tient),à la marge bien sûr, des articles de presses sont coupés, réecrit, censurés, après une intervention divine, venu d'en haut quoi (et je ne parle pas de Sarko, qui n'intervient pas toujours en personne, et qui même parfois n'est pas concerné).
La loi 81-82, dite " Loi sécurité et liberté ", étend les prérogatives de la police en matière de contrôle d’identité et de flagrant délit, ainsi que celles du Parquet, restreignant la liberté d’appréciation du juge (restriction des possibilités de sursis, de peine de substitution et de circonstances atténuantes) et réduisant d’autant les droits de la défense.(Loi passé sous Mitterand comme quoi.). Plus récemment, les forces de polices ont vu leurs prérogatives étendus en matière de garde à vue, de capacités d'interventions, etc. (loi 2002 je crois).
Les Mairies reclament de plus en plus de cameras (qui à dit Levallois?).
Bref, le mouvement ne va pas vers plus de liberté, mais vers plus de contrôle.
Alors oui, c'est contre les méchants barbus (les gauchistes sont souvent barbus aussi), mais c'est un refrain connu : Néron parlait de chrétiens et Hitler des communistes. Idea

Citation :
bien sûr que si, tous les profs, avocats,
médecins, ingénieurs, psychologues, chercheurs, techniciens, etc etc
ils sortent d'où ? (de la cuisinne à Jupiter ? ^^)
Ben alors? Tous va bien!!Pourquoi changer?
C'est bien pour préserver et améliorer ce modèle que je ne suohaite pas voir se développer les licences Monsanto, des Master "serrurie Dupont et fils", des agregations "Totale souhaite le bien des africain"...

Tu sais, une entreprise n'intervient jamais à perte, elle ne donne pas d'argent sans un retour sonnant et trébuchant, c'est logique, 'fin c'est leur logique. Mais pour moi? ou toi ? Ne serait-ce que sur la base de ces fameux principes si peu usités de nos jours, je dis non. D'autres te donnerons des exemples de l'absurdité de ce processus dans son application concrète, moi j'ai la flemme.

Citation :
Je vois pas en quoi quelqu'un bien préparé au
monde professionel ne pourrait pas être un esprit pensant et critique,
capable d'adaptation. Justement à un niveau élevé c'est même ce qui
différencie des candidats : la capacité d'adaptation et pas la bête
application de méthodes apprises par coeur.
J'ai jamais entendu parlé d'un entretien d'embauche où le candiadat balance au recruteur tous le bien qu'il pense de la firme United fruit (maintenant Chiquita) ou qu'il sait, parcequ'il l'a lu, que IBM fournissait les camps Nazi en matière logistique. Ben dan une Licence coca, tu aura même plus accès à l'info ou au savoir en général.
Les industries pharmaceutique investiront dans les labos universitaires pour orienter leurs recherhes, il n'y aurait plus, pour ainsi dire, de recherche publique, merci pour l'amiante, pour les ogm, les effet secondaires medicamenteux...
Bref, l'esprit critique, ça s'apprend, ça tombe pas du ciel, et c'est pas intéressant pour les entreprises.
Reste l'adaptation,etc. Mais si la fac publique l'apporte déjà, pourquoi passer au modèle privé?
Citation :
C'est un problème différent ! On pourrait avoir
une société innovante en matière de technologie, une économie
dynamique, sans les débordements actuels du à l'interdépendance
financière des systèmes économiques.
Un ami (qui traine peut être sur ce forum)m'a fait remarqué un jour, que la plupart des grandes avancés téchnologiqes, scientifiques, étaient le fruit de recherches publiques...pas besoin d'en dire plus, c'est assez explicite comme ça. (renseigne toi si tu n'a pas confiance.)Les entreprises n'avances pas, elle capitalises, si l'innovation (une certaine innovation hein, parceque l'ecran plasma n'apporte rien à l'épanouissment de l'humanité), est nécessaire pour améliorer les profits, ouvrir des marchés, booster le rendement,oauih elle le font, sinon Arrow

Citation :
Dans tous les systèmes il y a risque de dérives.
Moi je préfère me battre pour changer et un lutter contre les abus du
système plutôt que de rêver à son remplacement total. Vision plaisante
pour l'esprit certes, mais pas réaliste pour un brin. L'Etat
centralisateur a ses mauvais aspects, bien sûr, en revanche c'est lui
aussi qui par exemple est censé veiller à qu'il n'y ait pas trop
d'égalité entre les territoires. C'est d'ailleurs ça que réclament les
membres de le Coordination : plus de contrôle et d'intervention de
l'Etat dans la gestion des universités.
Et bien vois tu, les rois de frances n'ont pas pensé que c'était iréaliste quand il ont fait basculer le France du système féodale vers le système absolutiste, et les bourgeois n'ont pas pensé que c'était iréaliste quand il ont renversé la monarchie pour installer le système individualiste de propriété privée et capitaliste...moi je dis ça...
Et puis je suis pas à la coord cette année alors je récupère ma liberté de parole, et même si elle reclame plus d'état, moi je veux moins d'état
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill



Masculin Nombre de messages : 95
Age : 34
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Ven 7 Déc - 23:03

Citation :
Ben alors? Tous va bien!!Pourquoi changer?
C'est
bien pour préserver et améliorer ce modèle que je ne suohaite pas voir
se développer les licences Monsanto, des Master "serrurie Dupont et
fils", des agregations "Totale souhaite le bien des africain"...
Hein ? C'est toi qui disait que l'université n'amenait pas de la main d'oeuvre. Un prof, un ingénieur, un avocat c'est pas un travailleur ? J'ai du mal à comprendre ton histoire de Master Dupont & Fils. Dupont & Fils et Monsanto ils ont pas attendu l'université pour investir dans des organismes de formation ou de recherche lorsqu'ils ont des besoins précis.

Citation :
Tu sais, une entreprise n'intervient jamais à
perte, elle ne donne pas d'argent sans un retour sonnant et trébuchant,
c'est logique
Pas plus qu'un laboratoire ne va signer un contrat de recherche gratuitement. Où est le problème si tout le monde y trouve son compte ?

Citation :
Les industries pharmaceutique investiront dans
les labos universitaires pour orienter leurs recherhes, il n'y aurait
plus, pour ainsi dire, de recherche publique
Là encore les labos lorsqu'ils veulent orienter leurs recherches, ils créent des équipes de recherche à eux... Franchement j'arrive pas à te suivre...

Citation :
Bref, l'esprit critique, ça s'apprend, ça tombe pas du ciel, et c'est pas intéressant pour les entreprises.
Reste l'adaptation,etc. Mais si la fac publique l'apporte déjà, pourquoi passer au modèle privé?
Mais où t'as vu qu'on va passer à un modèle "privé" ? LRU ou pas LRU, je vois mal comment une Fac financée à 90% par de l'argent public deviendra privé. Même aux Etats-Unis chantre (soit disant) du néo-capitalo-libéralisme la recherche dans les universités est très majoritairement sur fond "public". Quelques chiffres :

- 11% seulement des dépenses totales en R&D (recherche fondamentale, appliquée, développement) aux Etats-Unis se fait au sein des universités. Tout le reste se fait au sein même des entreprises.

Au sein des universités :
- 69% de la recherche est fondamentale
- 7.5% seulement de son financement est privé
- 60% du financement provient de l'Etat Fédéral (20% des Etats)
- 45% de ce financement fédéral est destiné aux Facs de Médecine pour leurs recherche dans le domaine de la santé.

Quand à l'esprit critique, je pense à la capacité à apprendre, s'adapter, et non pas appliquer bêtement des consignes. A un certain niveau de responsabilités, c'est ce que recherchent les entreprises bien évidemment !

Citation :
Et bien vois tu, les rois de frances n'ont pas
pensé que c'était iréaliste quand il ont fait basculer le France du
système féodale vers le système absolutiste, et les bourgeois n'ont pas
pensé que c'était iréaliste quand il ont renversé la monarchie pour
installer le système individualiste de propriété privée et
capitaliste...moi je dis ça..
Tes analyses historiques me semblent un peu flou. Tu mélanges système politique, système économique, social. Ils sont liés mais ils n'évoluent pas forcément de la même manière et dans le même sens. Et surtout ce que tu décris n'a aucun rapport avec notre monde actuel, pas la même période, les mêmes enjeux, le même territoire...

Donc plutôt que de courir après un système idéal qu'il faudrait instaurer à l'échelle mondiale pour en voir la couleur, et dont on est même pas sûr des résultats, je préfère ne pas attendre 3000 ans, agir pour changer le présent et explorer les marges de manoeuvres qu'on peut avoir actuellement, et il y en a, rien n'est figé. A vouloir la perfection on obtient pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zell

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Massalia
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Sam 8 Déc - 5:56

Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zell

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Massalia
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Sam 8 Déc - 6:03

Bill a écrit:
Je veux pas défendre à tout prix la LRU mais tu trouves pas que t'as pas une vision un peu binaire des choses ? Comme si il n'y avait pas d'alternatives entre une Fac tournée uniquement vers la culture, et une Fac tournée uniquement vers l'insertion professionelle ?

Si mes propos sont etrêmes c'est qu'ils réagissent à une loi qui l'est d'avantage !
Ma vision n'est pas aussi binaire quant à l'insertion professionnelle ! Par
contre elle l'est quant au projet de société plaçant l'humain après le
profit !

Il faut savoir distinguer un débat technique avec un débat idéologique !

Tu t'est arrété sur le périphérique de ma pensée, et du problème ! Il faut
voir cette loi plus loin que la seule amélioration des débouchés !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill



Masculin Nombre de messages : 95
Age : 34
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Sam 8 Déc - 10:13

Citation :
Par contre elle l'est quant au projet de société plaçant l'humain après le profit !
Quitte à "étendre" le sujet... C'est bien ce que je dis, pour toi c'est soit l'humain, soit le profit, ça n'existe pas une société qui peut faire cohabiter les deux.

Citation :
Il fautvoir cette loi plus loin que la seule amélioration des débouchés !!
"Il faut" c'est toi qui le dit qu'il le faut. Je suis contre la LRU mais pas pour les mêmes raisons que toi, et je pense pas être le seul loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme d
Invité



MessageSujet: Blocage ou non blocage, telle est la question???   Sam 8 Déc - 13:32

Je ne parlerai pas de la loi LRU puisque visiblement ça n'est pas l'objet de la discussion.
Je suis un étudiant bloqueur, je dirais quand même bloqueur par défaut. Beh oui c'est pas spécialement un choix. Je suis très opposé à la loi comme tous les étudiants mobilisés de Reims simplement je fais partie de ceux qui ne voient pas d'autres alternatives. On doit tous s'opposer à cette loi pour les conséquences qu'elle aura sur l'université même si on rate des cours.
Au niveau de Reims, notre intervention en Conseil de Gestion a permis de prévoir un calendrier pour ne pas nous surcharger de rattrapages sans pour autant vider le semestre de sa substance.
Il y a des solutions pour que nous ne soyons pas pénalisés par le mouvement alors il faut se mobiliser pour abolir cette loi que tous condamnent unanimement et demander une réforme juste.
Un ptit coucou à ErwanBleu
Revenir en haut Aller en bas
Zamouleb



Féminin Nombre de messages : 347
Age : 30
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Sam 8 Déc - 13:34

Jérôme d a écrit:
Je ne parlerai pas de la loi LRU puisque visiblement ça n'est pas l'objet de la discussion.
Je suis un étudiant bloqueur, je dirais quand même bloqueur par défaut. Beh oui c'est pas spécialement un choix. Je suis très opposé à la loi comme tous les étudiants mobilisés de Reims simplement je fais partie de ceux qui ne voient pas d'autres alternatives. On doit tous s'opposer à cette loi pour les conséquences qu'elle aura sur l'université même si on rate des cours.
Au niveau de Reims, notre intervention en Conseil de Gestion a permis de prévoir un calendrier pour ne pas nous surcharger de rattrapages sans pour autant vider le semestre de sa substance.
Il y a des solutions pour que nous ne soyons pas pénalisés par le mouvement alors il faut se mobiliser pour abolir cette loi que tous condamnent unanimement et demander une réforme juste.
Un ptit coucou à ErwanBleu
bienvenue
(y'a deux "n" à Erwann ^^)

Pour les infos sur Reims, c'est par ici :
http://resistances.discutforum.com/51-marne-f77/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéph
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Sam 8 Déc - 22:57

Citation :
et ne pas énerver ou fatiguer tout le monde

Pour le coup je pense que c'est raté ... Vous fatiguez et vous enervez tout le monde... Une petite pensée pour les gens qui veulent étudier ? Une pensée pour les étudiants étrangers qui viennent de l'autre bout du monde pour étudier et qui se retrouvent en plein milieux de conflits sociaux injustifiés ne les concernant pas ? Une pensée pour les étudiants qui doivent bosser pendant les vacances pour payer leur loyer et se nourrir et qui vont devoir rattraper leurs cours à la place ?

Que vous soyez contre la loi, ok, c'est votre droit. Mais cherchez de VÉRITABLES moyens d'actions qui auront un RÉEL impact au lieu d'emmerder des étudiants qui eux ne sont pas des glandeurs et on envie de réussir leurs études. Parce que là,vous allez tous foirer votre année ce qui aura pour conséquence de vous retrouver une année de plus confrontés à une loi qui ne vous plait pas. Soyez un tant soit peu rationnel et allez au delà de vos limites cognitives au moins le temps de comprendre que de bloquer une université ( la fac de lettre par exemple), n'a pour seule conséquence de vous forger une belle et solide réputation de fouteurs de merde, et sur le CV il est clair que c'est loin d'être un bon point.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Dim 9 Déc - 3:23

j'adore les putains d'amalgame. "si vous etes pas avec nous vous etes contre nous" -> donc sarkoziste -> donc à l'UNI Laughing Laughing Laughing

ça en est pathétique...

Sache que dans les antibloqueurs il y a énormément d'anti-LRU, et que oui vous faites chier le monde. Quand vous aurez compris que vous jouez le jeu de sarko qui lui emporte très largement la bataille médiatique... Mais d'ici la de l'eau aura coulé sous les ponts Laughing .
Revenir en haut Aller en bas
Ikki

avatar

Masculin Nombre de messages : 26
Localisation : Au fond à gauche.
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Dim 9 Déc - 12:44

Philippe a écrit:
j'adore les putains d'amalgame. "si vous etes pas avec nous vous etes contre nous" -> donc sarkoziste -> donc à l'UNI Laughing Laughing Laughing

ça en est pathétique...

Sache que dans les antibloqueurs il y a énormément d'anti-LRU, et que oui vous faites chier le monde. Quand vous aurez compris que vous jouez le jeu de sarko qui lui emporte très largement la bataille médiatique... Mais d'ici la de l'eau aura coulé sous les ponts Laughing .
C'est marrant, tu viens nous dire que y a des "anti-bloqueurs-anti-LRU" et que on fait le jeu de Sarko, mais t'a pas l'air d'en être mécontent, et tu trouve que c'est beau un président couillu (tu aime les films de gladiateur?)...donc les conseils d'un gars pour réussir la lutte,qui est pas spécialement concerné par les luttes sociales et politiques de ce pays Arrow...merci quand même.

PS: si ce message te paraît hors de propos, c'est que tu te sera mal exprimé... Rolling Eyes


Dernière édition par le Dim 9 Déc - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zell

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Massalia
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Dim 9 Déc - 19:41

Philippe a écrit:
Sache que dans les antibloqueurs il y a énormément d'anti-LRU, et que oui vous faites chier le monde. Quand vous aurez compris que vous jouez le jeu de sarko qui lui emporte très largement la bataille médiatique... Mais d'ici la de l'eau aura coulé sous les ponts Laughing .


[ Edit de Rafalefrance : Pas d'amalgame politique, pas d'attaques personnelles ]


MAIS JE REVE !!!!!!!!!!!!!! on se bouge le cul pour tenter de REAGIR face a cette loi devastatrice pour L'AVENIR DE L'EDUCATION !! et vous ne pensez qu'à vos petits cours !!

TOI T'ES ANTI-LRU ???? toi ? mais qu'est ceque tu fais pour te lever contre ca ? tu prône le débat ? ooouuuaaaaouuuu !!!

En plus vous les antibloqueurs vous ne vous focalisez que sur le BLOCAGE !! mais ouvre les yeux un peu :!!!!

si t'es anti LRU je suppose que tu as voté la grève ? (sinon c'est ce que je pensais tu est contre, mais pas pour CHANGER les choses )

Si tu as voté la grève c'est que tu es décidé pour la FAIRE et donc ? si tu fais la grève qu'est ce que tu manques ? TES COURS !!!

Voilà ! Je suis consterné par l'idiotie de vos réactions et la passivité que vous affichez, [*****] !!!! C'est EXACTEMENT LES GENRE DE GENS COMME VOUS QUI JOUEZ LE JEU DE SARKOZY ET DU GOUVERNEMENT !!! [*****] C'est sûr que c'est pas avec des mecs comme toi que les choses CHANGERONT !!![i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki

avatar

Masculin Nombre de messages : 26
Localisation : Au fond à gauche.
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Dim 9 Déc - 20:02

Zell, tu fais autant d'amalgames foireux et d'a priori que lui, ou eux.
Tu connais rien de sa vie, il connai rien de la tienne, tiens toi à la LRU et aux arguments, et si tu pense que t'en a fait le tour, ben arrête de poster et laisse ceux qui veulent sexciter dans le vide le faire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vivelali
Invité



MessageSujet: réponse aux antigréve antibloqueur etc   Dim 9 Déc - 21:12

Et pour ceux qui n'ont pas envie d'agir contre la LRU ou sont pour ou
pensent échapper à tout ce qui se passe :atteintes aux libertés
répression,casses des lycées et univesités du fait du pouvoir actuel, etc,qui ne pensent qu'à leurs cours et avenir immédiat

Il faut que les profs fassent aussi la gréve et bloquent.

N'oublions la citation de Churchill "Vous aviez à choisir entre la
guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez
la guerre"

Et ce poéme :
Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes
Je me suis tu, je n'étais pas communiste.
Lorsqu'ils sont venus chercher les syndicalistes
Je me suis tu, je n'étais pas syndicaliste.
Lorsqu'ils sont venus chercher les sociaux-démocrates
Je me suis tu, je n'étais pas social-démocrate.
Lorsqu'ils sont venus chercher les juifs
Je me suis tu, je n'étais pas juif.
Puis ils sont venus me chercher
Et il ne restait plus personne pour protester.


Martin Niemöller

resistances2 unionforce
Revenir en haut Aller en bas
Manfredm
Invité



MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Lun 10 Déc - 1:28

Le Budget d'une grande université américaine est en moyenne de 15 à 20 milliards d'euros.

Le budget de l'enseignement supérieur , en France est de 20 milliards d'euros (le chiffre varie selon les manières de compter mais l'ordre de grandeur reste le même)

La question est donc: comment voulez vous que les universités Francaises soient compétitive au niveau mondial?

Votre réponse: subvensionner par l'état.

Le problème est que même si l'état doublait du jour au lendemain ses subventions la France serait toujours immensément à la traine.

Deux exemples: Le Québec (que je connais très bien puisque j'ai la double nationalité). Les entreprise travaillent en étroite collaboration avec les université. Résultat: 300 euro de frais d'inscription pour l'année et une emplois presque assuré à la fin des études.
L'Angleterre ( ou j'ai séjourné) . Là bas les frais d'inscriptions sont plus élevés ce qui fait se généralisé les emprunts étudiants. C'est mal? Non puisque là aussi l'employeur vient chercher l'étudiant à sa sortie de l'université.

Cela vaut mieux que les 60% de chomage des jeunes diploméWink

Votre moyen de pression: le bloquage. ce moyen donne une image dévalorisante. Enfreindre les droits de l'homme pour le défendre c'est paradoxal.

De plus, dire "le vote à bulletin secret n'est pas démocratique" décredibilise toute votre argumentation. Comment pourrait on croire des sophismes pareil?!
Revenir en haut Aller en bas
Ikki

avatar

Masculin Nombre de messages : 26
Localisation : Au fond à gauche.
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Lun 10 Déc - 1:41

Manfredm a écrit:

Votre moyen de pression: le bloquage. ce moyen donne une image dévalorisante. Enfreindre les droits de l'homme pour le défendre c'est paradoxal.

De plus, dire "le vote à bulletin secret n'est pas démocratique" décredibilise toute votre argumentation. Comment pourrait on croire des sophismes pareil?!

Je te laisse maître de tes paroles pour le reste du post, mais là Shocked, DDH dans le débat maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RafaleFrance

avatar

Masculin Nombre de messages : 181
Age : 28
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Lun 10 Déc - 1:44

... Effectivment, je ne suis pas sûr qu'il y ait Non-respect des droits de l'homme dans cette histoire. Droit à l'éducation aurait peut-être été mieux indiqué ?

En revanche, je me joins à ton annalyse sur le le vote à bulletin secret .

Wink

_________________
Modérateur


Vive la république , Vive la France Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zell

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Massalia
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Lun 10 Déc - 2:19

vivelali c'est très joliement dit bravo !

bon sinon moi ca y est je craque !
j'en ai marre de la passivité, j'en ai marre de l'idiotie, marre de devoir m'expliquer sur UN mot, une expression qui ferait de moi un extremiste anarchiste bolchevik contre "les droits de l'homme" (Manfredm) !

Je retrouve la débilité qu'on nous affiche au JT ! du genre : "ho mais moi j'en ai marre de ces cheminots ! je dois aller bosser moi !! toujours en grève ceux là"

Cette loi LRU et les débats pérphériques ainsi que les réactions qui en découlent montrent combien on est malades et égocentriques !
Les gens comme Bisounou, phillipe, lilly ou autres me révoltent et m'affligent....finalement le mieux c'est de se taire, de subir la destruction sociale à petit feu, de marcher comme on nous dit de le faire !

La différence entre bloqueurs et anti bloqueurs est que les 1ers s'unissent ensembles pour un autre ensemble (les étudiants) tandis que les 2nds s'unissent pour leur pomme !

On est avec toutes ces dimensions dans un exemple marquant de société capitaliste : une société où l'individu ne pense et n'agit que pour son propre INTERET.

Intérêt, profit, concurrence, production, productivité, autant de termes qui prennent corps dans des secteurs de plus en plus variés et apparaissent normaux à l'heure actuelle.

L'inhumanité constante de nos société ne disparait pas elle EVOLUE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zell

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Massalia
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Lun 10 Déc - 2:25

"rafale france", "vive la république vive la france" ????

beaucoup de patriotisme là non ?


bounce bounce bounce
travailfamillepatrie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RafaleFrance

avatar

Masculin Nombre de messages : 181
Age : 28
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Lun 10 Déc - 2:28

Tout à fait, ou est le problème

J'aime mon pays, je crois qu'il n'y à pas de mal à ça , non ?

_________________
Modérateur


Vive la république , Vive la France Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zell

avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Massalia
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Lun 10 Déc - 2:55

c'était juste pour info ! tu sais brandir le drapeau francais à outrance peut avoir certaines .........connotations !
mais je ne te critique pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RafaleFrance

avatar

Masculin Nombre de messages : 181
Age : 28
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   Lun 10 Déc - 2:59

Je sais, je sais, certaines personnes estimes (parfois à raison il est vrai), que patriote va de paire avec croix gammée, Heil Hittler, Mort aux Juifs, et j'en passe.

Ce n'est pas mon cas, trés loin de là Wink
J'aime profondément, et avec passion ma belle France, mais je suis parralélement un anti-extrémiste (des deux cotés) endurci Wink

Pas d'inquiétude, il n'y a pas un Mussolini en herbe qui se cache dans les bas-fonds de ce forum Wink

_________________
Modérateur


Vive la république , Vive la France Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débat autour des blocages   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débat autour des blocages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Projet interdisciplinaire autour de la Mine: Help aux chtis (et aux autres)!
» recherche lieu de retraite dans region autour de Paris
» LA TERRE TOURNE-T-ELLE AUTOUR DE LA LUNE?
» radioactivité autour d'un collège
» Temples et monastères bouddhistes autour du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE :: VIE DU FORUM :: DISCUSSIONS GÉNÉRALES-
Sauter vers: