FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE

Le lieu de convergence des informations sur les luttes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionforum de la coordination lycéenne

Partagez | 
 

 Sarko et la légitimation du racisme par les élites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heaven Smile
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 418
Age : 33
Localisation : Reims
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Sarko et la légitimation du racisme par les élites   Ven 23 Nov - 22:29

(Titre complet de l'article : Sarkozy s'inscrit dans la dynamique de légitimation du racisme par les élites)

Doudou Diène, rapporteur spécial de l’ONU sur le racisme, la discrimination raciale et la xénophobie, et intellectuel sénégalais vivant à Paris, a accusé, devant les Nations unies, le président Sarkozy de «légitimer le racisme».


Pensez-vous vraiment que Nicolas Sarkozy soit raciste ?

Non, je n’ai jamais dit qu’il était raciste. S’il l’était, il
n’aurait pas nommé Rama Yade ou Rachida Dati au gouvernement. Mais, par
son discours à Dakar [prononcé le 26 juillet, ndlr], il s’inscrit dans ce que je dénonce, dans mon rapport à l’ONU, comme une dynamique de légitimation scientifique et intellectuelle du racisme par les élites. Je cite en particulier le prix Nobel James Watson, qui a affirmé que les Noirs sont moins intelligents que les Blancs. Le discours de Dakar relève expressis verbis des discours racistes des XVIIIe, XIXe et XXe siècles.
A l’époque, une abondance de textes légitimaient la colonisation en la
présentant comme une entreprise de civilisation pour apporter les lumières à l’homme africain. Sarkozy reprend presque les mêmes arguments. Certes, il dénonce la colonisation en tant qu’entreprise d’exploitation économique. Mais cela n’a pas de sens si c’est pour reprendre son argument fondateur : l’infériorité intellectuelle des Africains. Ce discours a profondément blessé en Afrique. Je crois que ceux qui l’ont écrit et lu n’ont pas assez réfléchi à sa portée.

A quoi faites-vous référence quand vous dénoncez le racisme des élites françaises ?

Je peux vous citer plusieurs exemples récents. Pascal Sevran, qui a
justifié le sous-développement du continent africain par la sexualité
de l’homme africain. George Frêche, un homme de gauche, pour qui il y a
trop de Noirs dans l’équipe française de football. Hélène Carrère d’Encausse, qui a expliqué les émeutes des banlieues par la polygamie des Africains. Il y a un courant profond chez ces intellectuels qui se lâchent littéralement et banalisent des concepts racistes. Ces déclarations ont été condamnées du bout des lèvres par des murmures réprobateurs. Quand on ne condamne pas, il y a connivence, et c’est cela qui est grave. Le discours xénophobe et raciste de l’extrême droite finit par s’infiltrer dans celui des partis démocratiques. Simone Veil, qui est une femme remarquable, le sait très bien : parce qu’elle est juive et qu’elle a la mémoire de la construction
intellectuelle de l’antisémitisme, elle s’est immédiatement dissociée
des tests ADN pour le regroupement familial.


Comment expliquez-vous cette dynamique ?

L’Occident connaît une crise identitaire grave parce que les identités nationales, constituées pour justifier les Etats nations, ne sont plus conformes aux réalités multiethniques de ces sociétés. Or, les intellectuels se pensent comme étant, en quelque sorte, les gardiens de ces identités nationales. Ce clash entre identités constitutrices et réalité multiethnique
déclenche ces éructations. Ces élites ont peur du multiculturalisme.
Paradoxalement, il y a une bonne nouvelle derrière le fait que ces
intellectuels se lâchent comme ça : la preuve que le multiculturalisme
fait des progrès.

http://www.liberation.fr/actualite/monde/293018.FR.php?rss=true
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lya
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2458
Age : 34
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Sarko et la légitimation du racisme par les élites   Sam 24 Nov - 18:54

Merci pour le lien Wink

Je rajouterai quelques éléments:

Citation :
Mais, par
son discours à Dakar [prononcé le 26 juillet 2007, ndlr],

Voici l'integralité du discours de Dakar fait par Sarkozy ici http://www.pacific-credo.fr/uploads/images/merle/darkar.pdf

Extraits choisis (discours digne des années 1900, époque de la France coloniale qui pense que l'africain est un sauvage à civiliser, qui ne sait pas évoluer et s'enferme dans la répétition. C'est à la fois un discours raciste - dans la mesure où il prône la supériorité du non africain, et donc par extension, du blanc, qui lui a su évoluer - mais encore + grave: qui fait preuve d'ignorance sur la réalité du monde africain). Je trouve ce texte revoltant et d'autant + chocant que c'est le président de la république française en exercice (ancienne puissance coloniale) qui le tient devant un public d'africains:

"Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l'idéal de vie est d'être en harmonie avec la nature, ne connaît que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.

Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n'y a de place ni pour l'aventure humaine, ni pour l'idée de progrès.

Dans cet univers où la nature commande tout, l'homme échappe à l'angoisse de l'histoire qui tenaille l'homme moderne mais l'homme reste immobile au milieu d'un ordre immuable où tout semble être écrit d'avance.

Jamais l'homme ne s'élance vers l'avenir. Jamais il ne lui vient à l'idée de sortir de la répétition pour s'inventer un destin.

Le problème de l'Afrique et permettez à un ami de l'Afrique de le dire, il est là. Le défi de l'Afrique, c'est d'entrer davantage dans l'histoire. C'est de puiser en elle l'énergie, la force, l'envie, la volonté d'écouter et d'épouser sa propre histoire.

Le problème de l'Afrique, c'est de cesser de toujours répéter, de toujours ressasser, de se libérer du mythe de l'éternel retour, c'est de prendre conscience que l'âge d'or qu'elle ne cesse de regretter, ne reviendra pas pour la raison qu'il n'a jamais existé.

Le problème de l'Afrique, c'est qu'elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l'enfance.

Le problème de l'Afrique, c'est que trop souvent elle juge le présent par rapport à une pureté des origines totalement imaginaire et que personne ne peut espérer ressusciter.

Le problème de l'Afrique, ce n'est pas de s'inventer un passé plus ou moins mythique pour s'aider à supporter le présent mais de s'inventer un avenir avec des moyens qui lui soient propres.

Le problème de l'Afrique, ce n'est pas de se préparer au retour du malheur, comme si celui-ci devait indéfiniment se répéter, mais de vouloir se donner les moyens de conjurer le malheur, car l'Afrique a le droit au bonheur comme tous les autres continents du monde.

Le problème de l'Afrique, c'est de rester fidèle à elle-même sans rester immobile."



Citation :
Je peux vous citer plusieurs exemples récents. Pascal Sevran, qui a justifié le sous-développement du continent africain par la sexualité
de l’homme africain.

La citation en question: « la bite des noirs est responsable de la famine en Afrique » confused confused affraid

Citation :
George Frêche, un homme de gauche, pour qui il y a
trop de Noirs dans l’équipe française de football.

J'ai regardé un extrait de son interview à "on est pas couché" et a ce sujet il expliquait qu'il voulait dire par là que c'etait dommage que les noirs et des arabes n'excellent que dans le sport. Il a dit que ça le choquait autant que dans l'equipe de rugby d'afrique du sud il y avait trop de blancs (sachant que 5% de la population est blanche et que dans l'equipe il n'y a quasiment que des blancs).

Bon en même temps il a aussi dit que les harkis etaient des sous hommes il me semble confused là je vois un peu moins comment il peut se justifier

Concernant Sarkozy, voilà un extrait d'un discours où il prône les bienfait du colonialisme:
http://www.dailymotion.com/relevance/search/sarkozy+colonialisme/video/x1qp60_sarkozy-et-le-temps-reve-des-coloni_news

Ici une vidéo qui en dit long sur son rapport à la repentance, il tient un discours à la limite du negationnisme (en gros la France n'a rien à se reprocher et n'a pas collaboré)
http://www.dailymotion.com/relevance/search/sarkozy%2Bkarcher/video/x1n371_sarkozy-insulte-lallemagne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.appeldesappels.org/
 
Sarko et la légitimation du racisme par les élites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» parlons du racisme
» Festival Etudiant Contre Le Racisme
» Composante psy (?) du racisme et antisémitisme
» non pour le racisme
» theme: racisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE :: VIE DU FORUM :: DISCUSSIONS GÉNÉRALES-
Sauter vers: