FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE

Le lieu de convergence des informations sur les luttes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionforum de la coordination lycéenne

Partagez | 
 

 manif du 8 décembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benoît

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: manif du 8 décembre   Mer 12 Déc - 1:37

Malgré le déblocage voté deux jours avant, la mobilisation ne fléchit pas. En plus des étudiants et des lycéens, les personnels de l'université se sont mis en grève (essentiellement des professeurs et des chargés de TD). Malgré une météo défavorable à la mobilisation, près de 2 000 personnes répondent à l'appel. Le cortège met du temps à se mettre en place, la banderole de tête étant introuvable (elle ne se trouve plus dans les bâtiments). Une fois cette dernière retrouvée, le cortège utilise la voie de tram (Twisto est en grève) et remonte vers le haut du campus. Au niveau du bâtiment Sciences, les manifestants prennent la direction de la rue de la Délivrande. Dans les têtes, ça pense déjà au périf. Arrivé au carrefour du péricentre, le cortège s'engage à gauche vers le Calvaire Saint Pierre puis du lycée Victor Hugo. Quelques lycéens y rejoignent le cortège. On sent un peu d'inorganisation en tête du cortège car les membres de la commission action recherchent des points de passage vers l'objectif final.

Après avoir traversé le calvaire Saint Pierre, le cortège prend la rue des vaux de la folie pour passer le périf et prendre la direction du campus 2. Au carrefour de la Girafe, les manifestants empruntent le boulevard Weygand; la tête de cortège gêne d'ailleurs une voiture de police en civil qui essaye de suivre le cortège. A hauteur du campus 2, les manifestants s'engagent dans le boulevard maréchal Juin en direction de la Folie Couvrechef, plusieurs participants commencent à comprendre vers où ils se dirigent. La pluie continue de tomber, le froid fait des ravages dans le cortège; plusieurs profs le quittent et rentrent au chaud. Pour réchauffer l'ambiance, le coeur du cortège fait des vocalises avant de chanter la tactique du libéral.

Près de la CCI, les forces de l'ordre commencent à s'afférer, le siège local du MEDEF est à portée des manifestants. La section départementale d'intervention se déploie sur le boulevard entre le MEDEF et la CCI, l'escadron de gendarmerie mobile part se cacher du côté de la zone d'activité. Arrivés sur le rond point face à la CCI, les premiers manifestants continuent sur le boulevard en direction de la police au lieu d'entrer dans la rue permettant d'accéder au MEDEF, celle-ci s'éloigne. La confusion règne, le cortège continue donc de marcher sur le boulevard, dépassant même les bureaux du MEDEF! Arrivés sur le rond point suivant, les membres de la commission action se renseignent pour savoir où se trouve le local! Après quelques minutes de blocus du rond point, les manifestants se déplacent enfin vers le siège du MEDEF, la tête de cortège va se placer juste devant l'entrée. Des slogans sont lancés à l'encontre de l'organisation patronale.

La section d'intervention est revenue par la zone d'activité en tenue de maintien de l'ordre, elle vient se placer non loin d'un petit rond point près du MEDEF; elle se tient caché derrière des arbres. Plus loin, les gendarmes mobiles arrivent par la rue qu'auraient du emprunter les manifestants. Cette arrivée provoque un début de mouvement de panique (les manifestants s'équipent contre les lacrymos). Certains manifestants sont partisans de rester sur les lieux jusqu'à ce que les forces de l'ordre les repoussent, d'autres veulent éviter les incidents. Après quelques minutes de discussions, le cortège se reforme pour prendre la direction du centre ville.

Beaucoup veulent aller sur le périf, il est presque 17h, celui-ci commence à être bien rempli. L'accès le plus proche étant distant, les manifestants contournent le quartier de la Folie Couvrechef pour l'atteindre. Arrivés près d'une bretelle d'accès, Ouest France écrit qu'"une centaine de jeunes tente d'entraîner le cortège vers le périphérique. Haut-parleur en main, le directeur de la police, Jean Bouteloup, signale les dangers : « Voie glissante, obscurité. »". En tout cas, le cortège ne rentre pas sur le périf et continue son chemin sur le boulevard Weygand puis l'avenue de Creully vers le jardin des plantes. Arrivés en bas du Gaillon, le cortège fait scission, une partie veut remonter vers le campus, l'autre veut continuer en ville vers la préfecture. On sent la tension monter, dans les rues parallèles, les policiers de la BAC commencent à s'équiper. Ce nouveau cortège se dirige vers la préfecture où les forces de l'ordre se sont repliées en nombre. Contrairement aux manifestations précédentes, il n'y a pas d'affrontement devant la préfecture. On signale une arrestation côté manifestant (qui devait passer la fin de la soirée en cellule de dégrisement).

voir les photos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
manif du 8 décembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messages spirituels - Décembre -
» NEUVAINE A LA SAINTE FAMILLE Du 26 décembre 2009 (saint Etienne) au 3 janvier 2010 (fête de l'Epiphanie)
» 25 décembre : La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ
» Ephéméride 2 Décembre......
» Semaine du 29 novembre au 5 décembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DE COORDINATION NATIONALE ETUDIANTE :: LUTTES EN FRANCE (à l'université et ailleurs) :: INFO AU NIVEAU LOCAL :: région NORMANDIE (BASSE-) :: (14) CALVADOS-
Sauter vers: